Allocution de François Hollande : le pédalo a encore rétréci | Hashtable

Publié: 27/05/2014 dans Brèves du Net
Tags:,

Cet homme là fait vraiment mal aux dents, j’en viens à me demander si tout internaute un peu corsaire ne devrait pas commencer toutes ces journées par cette lecture là, tellement elle est motivante. Cette lecture là de ce jour est encore ce qui se fait de plus affûté pour trancher nette la politique, et dans toute sa longueur nous en répandre les entrailles nauséabondes Le plus terrible billet de ces 24 dernières heures sur l’allocution de président. Au milieu de l’agitation tous azimuts il faut le faire vraiment, et en plus de détruire tous les autres billets sur le sujet il n’en est pas moins soupçonnable, sous le masque, de posséder quelques intérêts inavouables dans la poursuite des buts qu’il s’est fixé dans l’entresoi du génie. Si ce n’est que mon avis, j’attends très respectueusement vos suggestions pour « rivaliser » mais il n’en demeurera pas moins que ce blogger là il est sacrément méchant ; j’imagine fort bien, que se l’interdisant formellement, une armée de cravatés de la politique et des affaires savent la damnation qui vient à poser ses yeux sur çà.

on ne voit pas ce qui pourrait changer maintenant. Et ce n’est certainement pas avec sa nouvelle crédibilité qu’on n’aperçoit plus maintenant qu’avec un microscope à balayage électronique qu’il va pouvoir déclencher autre chose que des sourires amusés parmi ses collatéraux à Bruxelles.

Ou çà, encore plus terrifiant

Alors, sérieusement, pourquoi a-t-il pris la parole ?

Quel conseiller à moitié débile lui a proposé une manœuvre aussi délicate, et pire, quel hydrocéphale lui a pondu un texte à ce point navrant ?

Comment peut-on sérieusement se concentrer sur son fonctionariat avec de telles lignes sous les yeux, d’autant que c’est addictif avec un bloc dur de 12 ou 13 gros commentateurs qui entretiennent un fil qui monte jusqu’à 250 de moyenne et des liens intéressants très régulièrement distillés. C’est une pure mécanique de combat à énerver du concontribuable branché si vous me passez le mauvais plagiat sans chaton mignon.

Prenez cette phrase par exemple :

C’est à se demander si Hollande, parfaitement conscient de son inamovibilité, ne se moque pas ouvertement du peuple français

Elle vous met pas l’écume aux lèvres à vous qui l’hiver prochain allez crever de froid dans vos immeubles et rester bien sages parce qu’un centrale aura pété dans le Nord, qu’en fait ce sera un False Flag de folie, en pleines intempéries hivernales justement ? Ben merde, et si l’ami Nourantin avait raison, mais tord à la fois, et qu’il faille se battre pour qu’il ne calanche pas malheureux de n’avoir pas vu l’été 2016 le gouvernement enfin tombé et l’anarchie jubilatoire postHollande qui fera venir, mais bien des années en retard, la loi martiale du NOM.

En vous souhaitant bonne lecture, une petite dernière pour la route

Si l’on écarte la possibilité qu’il ait lancé cette idée en l’air, pour rire, entre deux tartines au petit-déjeuner, et que tout son staff, aussi servile que perdu, ait embrayé aussi sec, on est forcé d’imaginer que cette prise de parole répond à une stratégie particulière

Allocution de François Hollande : le pédalo a encore rétréci | Hashtable.   Difficile tout de même d’imaginer qu’il se trompe dans les conclusions. Un bien terrible dernier paragraphe. Une conclusion en Gras ce qui est plutôt rare. Il ne termine pas en nous disant qu’on est foutu, mais le commenter lui c’est vraiment ce qu’il y a de plus intéressant dans une journée consacrée à l’information franco-présidentielle. Tout ceci n’est pas très rassurant, vraiment ?

Publicités

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s