En voilà un témoignage qui fait bizarre – Chemtrails

Publié: 01/06/2014 dans Brèves du Net
Tags:

[…]Raisons pour la pulvérisation : … Comme je l’ai dit, nous n’avons jamais connu les véritables intentions des contractants. Mais neuf fois sur dix, c’était assez évident parce que quand ils nous demandent de développer des composés chimiques, ils doivent aussi nous dire ce qu’ils veulent en faire. Pour en nommer quelques-unes : La modification du climat, des suppresseurs d’émotions, des expectorants d’émotions, la modification de l’environnement. En outre, il est intéressant de noter que vous pouvez aussi mentionner « la maladie / les symptômes de la grippe » – bien que j’ai déjà dit que, avec 99 % de nos produits, nous avons été spécifiquement chargé de veiller à leur non-toxicité, il y avait cependant quelques projets, sur lesquels nous avons travaillés qui étaient destinés à créer des «symptômes», sans causer aucun dommage réel pour les sujets.

Pour l’article en entier, un peu mal traduit :

J’ai passé 17 ans à développer divers produits chimiques pour les chemtrails – Média Alternatif – Stratégie du chaos contrôlé.

Un autre témoignage en cours d’authentification comme ils disent : avis aux spécialistes et autres germanophones.

Encore un autre ?

Allez, vous en prendrez bien un pti dernier, sur le secret des compagnies low cost… Site qui nous ramène au technicien allemand et qui titre ciel voilé. Voilà, un site où ça commence à se préciser comme un bon vieux complot des familles.

Bonne lecture.

Publicités

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s