Basta !

Publié: 12/06/2014 dans Merde quand même !
Tags:,

Mon bon ami, cher lecteur,

flickr-12324119313-original-217faLa nature est un champ de bataille et quand les bombes vont commencer à re-pleuvoir sur le Moyen-Orient la contre attaque va se faire sentir par chez nous, pourquoi en douter. Il ne sera plus temps de se mettre à construire des prisons, M’am Taubira en cela est une visionnaire. Et puis la peine de mort s’administrera au débotté dans la rue, pour la sécurité de tous moins quelques uns…

Alors en attendant que le Sieur Barack nous règle le problème en Irak (encore) avec quelques missiles bien sentis et une communauté internationale resserrée, je n’ai pas la moindre pensée pour les équipes de foot qui font le buzz au Brésil.

Le mieux est encore d’éviter le sujet en attendant la bonne guerre des pauvres qui veulent plus manger de ballons. Ou alors si vraiment vous y tenez relisez la loi Fifa chez le-veilleur.com.

 

Pendant ce temps, que l’Irak brûle par surprise (!?), que nos politiciens joutent, le racisme en profite pour s’attaquer à l’environnement ! C’est pas le moment comme dirait Manuel, merde quand même !

M’enfin si ça surprend qu’à moitié c’est toujours çà d’enlevé à l’audimat de tous ces informateurs du pti écran.

Entretien Basta !. Un peu comme tous les entretiens d’un quelqu’un qui vend quelque chose, tout n’est pas bon à prendre, cela dit l’auteur nous dit :

« L’écologie de gauche » devrait être extrêmement critique vis-à-vis de tous les arguments démographiques (comme les pauvres sont nombreux). Il faut admettre que des populations qui sont en situation de survie, notamment dans les pays du Sud, peuvent engendrer des dévastations écologiques. Dès lors que la survie de populations est en jeu, la question environnementale est secondaire. Développement et écologie sont intimement mêlés. Mais il existe par ailleurs des travaux qui montrent que l’empreinte écologique des populations les plus riches est bien supérieure, du fait de leur consommation, à celle des populations pauvres. La question n’est pas démographique mais relève de la dynamique du système. La crise environnementale est liée au capitalisme et aux inégalités qu’il génère.

La pas trop fameuse clause du commanditaire de ces messieurs dames pauvres… Le reporter en profite que voulez-vous ?

S’attaquer au capitalisme serait donc une façon de résoudre la question environnementale ?

Cadeau bonus pour les enfants

[Tags Keywords Brésil manger ballon passe à débattre Irak Obama Drône de Fer population pauvre racisme environnement sacrifice Guerre ennemi la finance hollande démission Valls enquête 35 heures]

Publicités

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s