« La télévision, c’est le monde qui s’effondre sur le monde »

Publié: 13/06/2014 dans Brèves du Net

…… Christian Bobin c’est déjà un pote alors en plus il taille la télé, je reblog, obligé là, des fois que vous n’y seriez pas encore allé, un grand moment d’alphabétisme.

La Plume d'Aliocha

En lisant L’inespérée de Christian Bobin (Gallimard 1994), je suis tombée sur un passage où le poète évoque la télévision. Je le partage ici non pas pour ensevelir le petit écran sous une couche supplémentaire et parfaitement superflue de critique. Depuis qu’elle existe, la télévision a eu plus que son compte, je crois, de procès en tous genres. Non, ce qui est important, c’est de trouver la source de notre irritation, de comprendre en quoi il arrive qu’elle nous dérange, pour se sentir moins seul. En ce sens, Christian Bobin met ses mots de poète sur la blessure et par ce geste même, il guérit.

Voici :

« La télévision, contrairement à ce qu’elle dit d’elle-même, ne donne aucune nouvelle du monde.

La télévision, c’est le monde qui s’effondre sur le monde, une brute geignarde et avinée, incapable de donner une nouvelle claire, compréhensible.

La télévision c’est le monde à temps plein, à ras…

View original post 469 mots de plus

Publicités

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s