L’islam ne passerait pas à Tahiti ? MAJ pétition

Publié: 07/07/2014 dans Tahiti mal embouché


Dans la page consacrée à cette affaire les mises à jour commencent à former de l’épaisseur sur le sujet. Dernière en date un commentateur zélé chez LHDDT attirait mon attention sur un article dans Metamag, assez complet du reste. Comme de juste je l’ai mis en lien au début de la page en question, changé le titre histoire d’attirer l’oeil ; non sans me promettre de ne plus omettre de faire mon tour sur cet « excellenti magazine ».


Et que vois-je chez eux aussi on fait quelques mises à jour : voyez celle-ci.

Coup de théatre ce samedi : Gaston Flosse, un élu de la République, le Président de la Polynésie française autonome vient de signer la pétition contre la mosquée de Tahiti (page Facebook  »Pas de mosquée à Tahiti« ) mais aussi celle de dimanche dernier pour l’expulsion de l’imam, une pétition qui aurait déjà réuni 2 500 signatures. Cette ultime pétition fait suite à l’interdiction qui a été notifiée par les États-Unis à l’imam de transiter sur le sol américain. Par ailleurs, une marche de protestation contre la mosquée de Tahiti est prévue à Papeete le 12 juillet. ML.


Terrible, je vais donc aller moi aussi me la signer cette pétition sur facebook. Par contre celle qui concerne l’expulsion de l’imam vous voyez comme moi, de dimanche dernier drôle d’adresse ! Je vais chercher un peu.

Et puis pour le 12 eh ben on y sera !! Mordiou je vous en ferai quelques photos, et voilà, qui sait si y’aura pas du « pua roti » et de la bière gratuite !!


Et pour clore un peu ce jour et faire du texte, voilà ce qu’on peut lire sur le facebook Pas de mosquée, j’ai pas les yeux en face des trous pour trouver la pétition mais çà, ça se lit, invasion militaire de mahométans :

Depuis l’arrivée du faux imam en Octobre 2013, des militaires musulmans venant de France se sont introduits en masse sur le territoire avec le soutien de l’État. Contre toute attente, ces musulmans ont obtenu leur affectation en Polynésie alors que celles des nos valeureux polynésiens, les enfants du Fenua qui combattent à l’étranger, sont presque systématiquement refusées.
Pour information, les soldats français de confession musulmane ne se battent pas en Afghanistan, ni au Mali ou en Centre-Afrique, prétextant une discrimination raciale. Au contraire, ce sont nos soldats polynésiens et les français de souche qui sont envoyés comme chair à canon sur le front, pendant que les soldats musulmans sont, eux, envoyés ici pour « se dorer la pilule au soleil » !

Le but de cette « invasion » militaire musulmane est de manipuler l’opinion publique. Pour cela, ils recourent à une méthode bien connue qui consiste à séduire nos filles polynésiennes pour avoir le droit de se proclamer musulman TAHITIEN. En effet, ils convoitent la femme polynésienne afin de s’approprier ses terres et pérenniser leur descendance, qui revendiquera à son tour ses droits, ses terres, ses biens. Ils comptent débaucher nos « vahine » à la recherche de l’âme sœur, en quête d’une vie meilleure, celles trop naïves pour se méfier d’eux. Et ce ne sont pas les lieux de rencontre qui manquent : les casernes, les boites de nuit, les plages (PK18, Pointe Vénus)… Ils leur promettent monts et merveilles, des avantages en tout genre, dont elles ne bénéficieront qu’une fois mariées à un fonctionnaire d’état.
Malheureusement, et alors qu’elles l’ignorent totalement, la loi musulmane est très stricte et sévère : nos filles devront se convertir à cette idéologie religieuse avec toutes ses implications, idem pour le petit tahitien désirant se marier à une musulmane. Et alors, nous n’appellerons plus nos enfants « Raihau » et « Hinano », mais « Mohamed » et « Fatima » ! C’est donc notre identité, notre culture, notre langue, qui s’effaceront peu à peu pour laisser place au Coran et sa charia !

Au sujet de la venue du pseudo-imam en Octobre dernier, ces miliaires musulmans connaissaient d’avance l’heure et la date de son arrivée, et savaient même qui devait l’accueillir, car ils s’étaient organisés pour. Ils ont formé un réseau en toute discrétion et leur mode opératoire est parfaitement structuré :
* ils communiquent entre eux dans la langue arabe pour ne pas éveiller les soupçons de leurs supérieurs
* ils choisissent à la dernière minute leur lieu de rencontre avec le représentant du C.I.T
* ils changent constamment leur lieu de réunion (les plus connus étant à Mahina, Mataiea, Taravao)
* ils prennent la précaution d’être les plus discrets possibles, à l’abri des regards, en préférant les résidences

Au fil du temps, la communauté musulmane présente sur le territoire s’étend de plus en plus, forte de l’arrivée massive et échelonnée de recrues militaires, et grâce au bon vouloir de l’État.

Nous sommes donc prévenus, c’est maintenant qu’il faut agir ! Tous ensemble pour la manifestation ce Samedi 12 Juillet 2014 à 13H à Papeete !

Et si vous voulez la liste des militaires de France qui souffrent de la musulmanerie, allez sur Tahiti today en date du 6 juillet.

Lien pour la pétition demandant l’EXPULSION de l’imam « auto-proclamé », faites vous plaisir…

 

 

[Tag Keyword Tahiti, 12 juillet, No pasaran, Gaston Flosse, pétition facebook, roooooooooo]

Publicités
commentaires
  1. NOURATIN dit :

    Bravo! Ne vous laissez surtout pas entuber comme ces cons de Métro!
    Et l’Imam, pas d’histoire, remettez le dans l’avion,retour à l’envoyeur!
    Amitiés.

    • djefbernier dit :

      J’ai eu le lien pour la pétition, décidément Avaaz ! Objectif de 5000, je me demande si ça fait rêver quand même… As-tu vu que VOS militaires sont les têtes de pont de l’islamisation en polynésie ? Rooo, si c’est pas un monde compliqué. Au plaisir de te lire

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s