On nous dit que chaque vote compte, est-ce que chaque blog compte ? Les prendre en compte ce n’est assurément pas aussi simple que de compter les bulletins en base 1, sans parler évidemment du temps qu’il faudrait pour les y tous passer.

Chacun à son petit près carré sur le net et dans la vie réelle. Yoananda (qui fait beaucoup de fotes quand même.)

Cela dit pour les robots c’est certainement le compte base 1, tous comptent mais seulement ceux qui ont une bonne grosse audience se retrouvent sur la liste à traîter, enfin j’imagine qu’on pourrait facilement dire sans le penser que pour blogger heureux mieux vaut blogger à peu et relativement casher. J’ai encore en mémoire cette blogeuse condamnée en Justice pour avoir dénigré un restau merdique, ainsi que l’excellent papacito quand il nous a narré son dernier passage en cour de justice ; mais aussi l’organe ou les patriotes bruns. S’en trouve sûrement d’autres assez gratinésque je n’ai pas idée ou temps pour les aller lire. Sont sûrement tous à attendre dans la bien nommée Arche de Noé içi . Une sacrée adresse !

 


Pour les robots ok au moins eux lisent tout, ça roule, IP, mot-clefs, vigilance de tous les instants, mais pour le genre humain largement désoeuvré, connecté et alphabétisé hors des journaux du programme télé, avouez tout de même que ce foisonnement de blogs c’est foutrement mal fait !

 

Ce n’est pas complotologie de penser que ça doit bien en arranger certains, si ? Comme pour l’ambiance du vivre ensemble dont on me rapporte que ça se dégrade, en France pour ce qui nous regarde, en glissement continu. Je ne saurais trop vous conseiller ce billet-ci, n’hésitez pas à venir me dire que c’est exagéré.


Bien le coeur sous la main je partage ma peine, souffrez que je vous livre mon classement personnel des choses à lire sur WordPress tout en bas dans la rubrique «les blogs que je suis ». Supplément non automatisé, au rayon « opinion et franche addiction » actuellement c’est H16, yoananda, LHDDT, La plume à gratter, Corto, Lupus, Jovanovic, la chute chez over blog, aux infos du nain, saucisson-pinard, Lord Baudricourt, Chriss et, pardon à tous ceux que je viens de ne pas nommer, je les lis aussi, Nourantin, le buchard couroussé, Dr WO et d’autres. Non mais en définitive à quoi que ça sert ? En premier lieu à snober le télévisuel. D’autres pistes dans les commentaires de ce billet de l’amiral. Me vlà à énoncer ce que j’ai vraiment trop peu l’occasion de dénoncer : ce n’est pas avec des gens comme moi qu’on va réindustrialiser la France ou pire encore, remplir les zizoloirs. Je me fais l’effet de lire plus qu’un retraité.

 

J’ai vu passer que la Chine a décidé de se passer des OGM sur le riz, que c’est la misère dans les semences Bio qui sont contaminées par les modifiées, que Christine Lagarde est en passe de se faire DSKizer du FMI, mais aussi qu’elle a « commencé » avocate dans une boite en affaire avec Monsanto et permis, dans son bien commode moment de ministre à l’agriculture, d’instaurer une tolérance pas zéro sur les produits supposément exempts d’OGM, si c’est pas beau tout çà, en à peine quelques heures de blogosphère, heureusement que tout le monde s’en fout et que personne n’y peut rien, pas vrai ? Ca se passerait pas comme çà si les robots étaient aux manettes.

 

N'oubliez pas votre dose de virus Lupus

N’oubliez pas votre dose de virus Lupus

Bien sûr ce jour comme hier, il y en a surtout à lire sur le nouveau Manuel, Macron et la Franco-Marocaine mais moi c’est cette petite phrase lue chez Corto juste avant un point et puis plus rien qui m’a franchement sidéré.

La filière nucléaire est plus que jamais une grande filière d’avenir.

 

Non mais allo comme dirait l’autre, allokôa… S’en sortent déjà pas à nous pondre une vision à moyen terme faut encore qu’il nous convoque la grandeur et l’avenir avec des barres de combustible et des centrales devenues dangereusement vieilles. AU SE COURS.

 


Mon opinion : il y a dans cette phrase un évident double langage à double fond. Je le lis comme une provocation bien plus que la nomination d’un nouveau ministre à l’EdNat. Cela dit il se peut très positivement que je sois désinformé et qu’en fin de compte l’avenir soit dans le nucléaire propre et tout bisou, voire que finalement comme pour Hulk l’irradiation devienne la solution de pas mal de trucs qu’on aurait cru indémerdables un peu plus tôt.

 


Pour ce qui est de l’avenir, piochons un peu dans le passé ce sera plus simple, je vous propose çà, en page 24 du pdf le réveil du Dragon de Vincent Gousseyt (2010)

 


A-vote[…]les élites de ces pays impérialistes en déclin ont pour point commun de chercher à masquer une réalité peu glorieuse pour tenter de retarder au maximum la prise de conscience d’une échéance funeste !

 


Joliment analysé non ? Dans cet imposant pavé il y a tout un chapitre sur Copenhague, le fameux sommet. Aux alentours de quoi Le Climategate (en français : scandale de la pensée unique et carbocentrée sur le réchauffement planétaire d’origine anthropique) y est abondamment remis en perspective anglosaxonne mais pour nous y apprend-t-on, bons franchouilles, faut persévérer à penser Carbone et surtout, surtout ! Ecotaxe et transitude.


Bien sûr quand je dis penser c’est pour ceux qui ont le temps ; il va de soi que quand on a un guidon dans le nez ce n’est pas de toute première urgence.

 


Si vous avez téléchargé ce bon « gros » fichier qui veut du mal à la propagande anti-chinois tout ça se trouve dans les pages 190 et suivantes.

 


Je vous en blog car c’est à cette époque que des élites ont émis l’idée que taxer (violemment) les Bo0QkgMIMAALgteémissions de gaz à effet de serre pourrait planétairement bénéficier à cette belle filière radioactd’avenir qu’est le nucléaire (propre, pas cher et tout et tout). La citation page 207 a cela d’intéressant qu’elle a été rendue audible un gros poil avant Fukushima ; eux savent maintenant (et pour les siècles) de quoi il en retourne de cette solution point finald’avenir. Quant à nous, braves bêtes, à moins de lire les horreurs de Pectine (y’aurait comme des soucis de maintenance un peu partout et des unités de production qui s’arrêtent), il se pourrait qu’au niveau du 20H on ne sache à quoi s’en tenir que bien trop tard.

 


« Cela (la taxation des rejet de CO²) pourrait recréer une certaine économicité pour le nucléaire : on peut envisager entrer alors dans un scénario de « redécollage » du nucléaire dans certains pays. On pourrait alors mettre en balance les risques nucléaires et la perception quelque peu catastrophiste que certains en ont, d’une part, et le risque de réchauffement climatique, d’autre part. Mais pour que s’opère un tel renversement des opinions publiques, il faudrait probablement que le changement climatique soit manifeste au travers de cataclysmes, d’accidents météorologiques, etc. D’ici là, même si les éco-taxes ou les permis négociables représentent des coûts très importants, l’acceptabilité sociale du nucléaire ne pourra se reconstruire que si, en face, un risque équivalent est perceptible. On a connu Tchernobyl ; il faudrait subir les conséquences du réchauffement climatique pour inverser la tendance. Et tant que tel ne sera pas le cas, je doute que l’opinion publique américaine, allemande, etc. bascule»


VG : En clair : l’énergie nucléaire n’est pas rentable face à celle issue de centrales à charbon. Il faut donc taxer ces dernières, ce qui rendra compétitive la filière nucléaire. Pour justifier le surcoût induit par la mise en place de ces taxes et vaincre les réticences de l’opinion sur les questions de la sécurité nucléaire, il faudra compter sur des « cataclysmes » induits par le « réchauffement climatique » !

Djefbernier : excellent ce « etc » quand se sait ce qu’il est advenu du nucléaire Allemand, et Japonais…


VG : Au cours des dernières années, ces idées gagnèrent du terrain au fur et à mesure que la grande fraude du réchauffement climatique d’origine anthropique ne servait plus seulement les intérêts du lobby nucléaire, mais devenait un enjeu stratégique global pour les pays impérialistes en déclin soucieux de freiner l’émergence de l’impérialisme chinois. On vit ainsi le lobby politico-médiatique des pays impérialistes en déclin propager de manière croissante les sentiments « d’insécurité climatiques » et tenter de susciter une véritable « phobie du CO2 » dans l’opinion internationale, jusqu’au piteux échec de Copenhague qui mit à l’ordre du jour l’adoption unilatérale de « taxes carbone » par les pays impérialistes en déclin…

 


prompteurs_CIl semble à tous ceux qui ont un peu de liberté de pensée et le front de l’exprimer que le point de non retour sur beaucoup de sujet est allègrement passé. Merde, et si c’est vrai qu’on est foutus, de quoi se plaint-on ?


Cela dit il se peut très positivement que je sois désinformé et qu’en fin de compte l’avenir soit dans le nucléaire propre et tout bisou, voire que finalement comme pour Hulk l’irradiation devienne la solution de pas mal de trucs qu’on croyait indémerdables juste un peu plus tôt.

Publicités

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s