Tahiti, oh oui

Publié: 30/08/2014 dans Brèves du Net, Tahiti mal embouché
Tags:, , ,


logo islmiqueBon bon bon, par quel bout le prendre. Quand on est comme moi un blogeur qui travaille sur coin de table et le nez en l’air l’affaire est plutôt compliquée. Oui compliquée parce que rien ne se règle et tout s’empile, un peu comme chez vous. Ici le truc c’est évidemment que c’est une île, ultra-marine pour se distinguer davantage.


Bon je vais d’abord balancer les variables et puis l’équation devrait se dessiner d’elle-même. D’abord le phénomène Chine. Figurez-vous que ça y est notre président, qui est à deux doigts de se voir signifier la déchéance de tous ses mandats électifs, ou bien sa grâce présidentielle (mais bon prend ton temps François les arrières ont vite été assurées, avec un boulevard pour éventuellement présider le CRS, merci Hiro), Gaston encore au stylo pour quelques jours donc se hâte de signer un accord que j’appelle d’avions pour simplifier. On nous fait miroiter des activités de construction pour 5 ans, nom de code Mahana Beach, durant que nos bons investisseurs vont pouvoir organiser un ballet aérien, sous peu si on en croit ce qui se lit. A l’échelle de la Chine ça risque de changer le quotidien des riverains, mais bon, que du bonheur. Si vous voulez en croire vos yeux sur la hauteur des considérations allez voir ça sur Tahiti today/confidence. Les chinois français bien de chez nous et qui ont déjà largement les îles et la population en propriété privée, je ne sais pas s’ils se frottent les mains plus qu’avant mais voilà leurs ancêtres qui veulent une place également. Pour commencer si vous creusez un peu ce sera en touch and go vers l’amérique du sud, la nouvelle et bien nommée diagonale du pacifique Sud (14 vols par semaine, autant dire deux par jour ça fait copieusement rêver, non ?).

Dans le dernier journal que j’ai lu, et je vous fais grâce de copier coller les journalistes s’excusent presque d’avoir si peu de chambres à offrir face à l’imposante noria d’avions, et pensent-ils à la foule qui va bientôt se presser aux check-in. Non mais imaginez, avec nos taux de remplissages d’hôtels tellement impressionnants, quel changement, il faudrait peut-être rouvrir tous les établissements qui ont fermé ces temps derniers, on est dans le grand n’importe quoi, m’enfin faut bien croûter pas vrai ? Moi je vous le dis : pas vrai !


Le championat du monde de pétanque pourrait être la première victime d’Ebola sur le territoire, rendez-vous compte de l’info, les dits championnats sont prévus fin octobre. La mise à jour du lendemain elle proprement hilarante, en substance : c’est « quasiment impossible »


Sur le versant de la délinquance et du banditisme, ça continue de bosser dur. y’a peu je vous remontais la blague d’un type fonctionnaire de justice qui disait qu’aller voir les prostituées n’était pas interdit (sans doute s’est-il mal exprimé, tapez interdit dans la recherche et vous aurez le billet en question sous la main). Vous lirez avec gourmandise que c’est peut-être pas si vrai, un proxénète (l’article très bref ne nous abreuve pas de présomption d’innocence) est tombé, comme beaucoup de choses par ici non sans un certain goût du comique :

Croyant atténuer les charges, il explique que la moitié de la coquette somme saisie appartient à sa vahine, pour son activité de prostitution. La jeune femme, qui a donc la moitié de son âge, vendait son corps en centre-ville dans un appartement annexe avec la bénédiction de son tane, qui profitait aussi de l’argent ainsi généré.


Pour terminer de vous intéresser à notre île « française » un dernier petit truc, l’essence a désormais une drôle d’odeur, les moteurs consomment plus et les joints du circuit fondent, les pannes se multiplient au point que tahiti auto cherche à embaucher quelqu’un chargé de prendre et caler les rendez-vous. Je suis bien désolé il n’y a rien sur Tahiti-today. L’info est pourtant d’importance, car le peuple tahitien est pieds et poings liés à ses machines tournantes. Si vous avez facebook vous pourrez vous régaler un peu avec la page de la dépêche de Tahiti, voici ce qu’on peut lire concernant ce qui à moi m’apparaît, vil partisan des théories du complot, comme un test grandeur nature


Nos bateaux ont les mêmes symptômes : un ralenti qui ne tient plus, le moteur qui cale sans arrêt et une consommation qui a pratiquement doublé. Depuis les livraisons de carburant de fin juillet et celle d’il y a huit jours, nous avons constaté que l’essence n’a plus la même odeur, la même couleur et la même consistance. On ne comprend pas ce qui se passe.


Ah oui, avouez qu’il faut être sacrément costaud pour ne pas comprendre ce qui se passe… Allez la pluie a stoppé, je quitte provisoirement mon coin de table pour m’aller donner un peu d’air, et consommer du carburant. Je vous confirme que je vais bien plus souvent qu’avant à la pompe. Le saviez-vous ici on se fait servir à la station essence.

Publicités
commentaires
  1. carine005 dit :

    « Je vous confirme que je vais bien plus souvent qu’avant à la pompe. »

    C’est ptet bien ça, le concept ?

    • djefbernier dit :

      Et au garagiste, oui le concept de la relance… ou alors la revanche du méchant gasoil. Y’a aussi un expert local (M Dieumegard 😉 qui « accuse » les additifs qui ont remplacé le Plomb dans le super de ne pas tenir la chaleur, l’essence tourne.

Te gêne pas, si je réponds pas c'est qu'internet a cessé

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s