Archives de la catégorie ‘Pas vite lu’


J’ai entendu à la Radio que notre bon François va livrer des armes, ben merde encore une bonne occasion de se casser un bras, je croyais que c’est un truc qui se vend plutôt bien d’habitude. Encore que je sois loin d’être géopoliticien j’ai dans l’idée que si lui ne les vend pas ces armes, d’autres vont s’en charger.


150px-200px-Idiocracy_movie_posterLe journaliste, ce doit en être un qui causait dans le poste, de préciser des fois qu’on se dirait qu’on va profiter de l’occasion pour se décharger justement de quelques invendus, que ce sont des armes sophistiquées…, comme si ça devait m’intéresser. Alors je m’intéresse mais il ne me dit pas que tout çà va poser des soucis de formation, pfff, vraiment un mois d’août tout à fait merdique, comme y’a cent ans d’après ce que j’ai lu.


Quitte par suite des oreilles à s’user les yeux sur des impasses il y a ce site qui propose quelques idées pour demain, tout en précisant bien que ça n’est pas la peine d’attendre une initiative de grande ampleur (Programme impossible). Nos dirigeants ont bien d’autres lubies…


Comme tout le monde qui a internet je m’attarde un peu sur ce qui traîte d’Ebola et voilà qui au minimum peut être rangé au registre de la prose de la mort qui rit, j’avoue avoir lu avec gourmandise.


Mister RadikalJe connais les arguments des anti-OGM, et je n’ai pas besoin de préciser que je suis d’accord avec eux sur ces points. Mais on ne peut s’empêcher d’éprouver une sainte colère lorsqu’ils ressassent leur sempiternelle dénonciation de «l’erreur scientifique» ou de l’avidité des capitalistes des laboratoires. C’est pathétique. Je crois que la lecture des protestations anti-OGM doit faire beaucoup rire dans certaines loges de haut niveau. Comment peut-on s’imaginer que ces savants soient assez stupides pour n’avoir pas réalisé qu’un gène de scorpion dans un grain de blé risquait d’avoir des conséquences fâcheuses ? 


Ca fait un moment que je me suis fait la remarque qu’il est bien plus simple de faire de l’homme un robot que de construire un robot qui se prendrait pour un homme et voilà que je tombe sur une copie de  film franco-Catalàn, Olé, je vous laisser chercher si vous le voulez. Mots clé en plus de film robot : Eva, 2011. Je ne peux pas encore vous dire comment ça termine vu que je regarde çà par petits bouts, histoire de renforcer le suspens. Attention les effets spéciaux sont redoutables, 2041 les volvos ne volent toujours pas et y’a encore des Saab trop moches. Un pti budget qui aura donc mis trois ans à me parvenir, « gratuitement » ; Y’a un Valls au générique mais c’est assez loin, au rayon photographie.


Je vous ai posté une photo de mariage pédophile trouvé chez le Lord Baudricourt, blog de qui je vous conseille vivement, et régulièrement la lecture, là c’est tout à fait tordant et sûrement vrai. J’ai noté, un détail de toile de fond, que ses pubs anti pubs ont disparu.

Les vacances d’H16 sont finies, ça fait pas rire tout le monde j’imagine

Solution avec deux L comme Hollande !

Solution avec deux L comme Hollande !


Alors comme çà y’a de la sécheresse aux Marquises… Qui sait si ce n’est pas le meilleur moment pour aller s’essayer à la Permaculture survivaliste. Qui sait de quoi demain sera fait, ce decroissons chez WP est d’une très bonne tenue, j’ai particulièrement goûté le goutte à goutte solaire dessaleur d’eau de mer, allez savoir pourquoi…


Les bons professeurs n’ont rien d’autre à donner que le goût d’apprendre en permanence ; malgré toute leur bonne volonté, ils ne peuvent transmettre à leurs élèves une connaissance
définitive.


Voilà un point org tout à fait môche mais qui envoit du contenu, et sans fioriture pour un sujet qui, je ne crois pas me tromper beaucoup, peut vite donner motif à photo. Tout un article mais pour l’extrait que je vous sers là, il ne va pas plus plaire aux industriels du papier qu’à ceux des mobiliers en bois d’arbre… Eventuellement à quelques armuriers, quoique j’ai entendu dire qu’ils ne lisent pas beaucoup.


Permaculture 2 en un seul volume - Bill Mollison-24_1Un moratoire concernant la déforestation et le pâturage des pentes de 18° ou plus devrait soulever un intérêt international, car son importance à long terme serait aussi grande que celle d’un moratoire sur les armes. La reforestation des pentes avec des arbres produisant de la nourriture pour les animaux et du bois de chauffe, leur utilisation soigneuse par l’homme et par ses animaux, et la conservation de forêts permanentes pour protéger la zone (C) sont les seuls usages moraux des pentes abruptes. Lorsqu’on se hasarde (comme au Népal) à déboiser de tels systèmes et à y établir des terrasses, à faire brouter les repousses par le bétail et à tenter le seul mode de subsistance qui nous reste (la culture des céréales en terrasse), la catastrophe nous attend. Les vues aériennes des collines et des vallées dénudées qui s’étendent de la Yougoslavie au Bengale, les déserts qui se développent plus bas et la condition des peuples cloués dans les vallées témoignent de notre manque de compréhension. Tout comme en Afrique, l’homme et ses chèvres y sont un fléau, que suivent les sauterelles et le désert. La gloutonnerie du monde pour le papier, en particulier lepapier d’emballage et les journaux, ne feront qu’accélérer la famine à l’échelle mondiale. Même là où les forêts de pentes sont encore fréquentes, comme dans les pays « développés », le même destin est à prévoir que celui qui a frappé les pays « sous-développés ».

Sans compter la probabilité que s’invitent quelques zzzhôôôribles bombes russes. Bon ben j’ai plage, bonnes lectures

Permaculture 2 en un seul volume – Bill Mollison.


Bon c’est pas de la pub, m’enfin ses articles sont toujours bien chiadés, renseignés, sourcés et tout et tout, c’est beau, original dans le code couleur, avec des étoiles, des lumineuses jaunes orangées, et puis bleues, rien à dire c’est à la fois beau, bon et intelligent, un régal pour Troll enchanté de vous connaître, sauf que le hic c’est qu’il faut s’inscrire pour commenter, et là, désolé mais pas moyen, un Troll, même enchanté de vous connaître, ça s’inscrit pas, ça déboule et puis c’est tout !!


Au sujet de ce pauvre avion sûrement blindé de junkies partis faire du tourisme sexuel, le veilleur exprime sa tentation d’y voir un « false flag », j’espère que ça veut dire qu’en fait y’a pas d’avion écrasé et des familles endeuillées, et qui me poursuivront pour atteinte à la dignité des victimes, vu que j’ai l’air de penser qu’elles partaient gaiement abuser des ptits enfants avec les poches pleines de ptits sachets de drogue douce dans les hôtels les plus cheap/quality de la planète Asie. Mais nous on dit çà on dit rien, Troll et moi on voyage pas, on a les preuves que Dieu ne veut pas.


Mais je m’égare, c’est le stress que voulez-vous, parce qu’il y a dans cette nouvelle escalade de la violence faite aux avions, et au tourisme aussi, les ferments de développements haineux durant que notre président lui, fait des pieds et des mains, pour ne pas déranger les français en important des conflits israelo-palestoniens ; malheureusement ça risque de pas bien marcher, vu que c’est pas un singe.


Y’a donc un truc qui m’a interpellé en lisant l’article du veilleur. Chacune des parties y va de sa petite phrase indiquant qu’il est matériellement impossible qu’il ait descendu l’avion. Voyez vous-même si rien ne vous choque…


Je crois que tout compte fait l’histoire nous a appris que le coup vient d’une troisième partie, et si c’était de celle qui contrôle justement très très bien cette zone du ciel aux environs de 10 000 / 11 000 mètres et qu’un récent article sur les chemtrails a eu le culot de mettre en lumière ???????

La révolution n’a pas eu lieu, en plus j’ai encore plage.. Mais là, si tu survis aux dix premières questions, t’auras le bluzzz. Je me suis dit que la question 13 allait (devait) être bonne.

QUESTION 13 : Y-A-T-IL UNE POSSIBILITÉ QUE LES CHEMTRAILS SOIENT QUELQUE CHOSE DE POSITIF COMME PAR EXEMPLE COMBLER DES TROUS DANS LA COUCHE D’OZONE ?

Un bien bel article, et si c’était pas vrai ? A ce stade rien sur l’incroyable docilité des peuples.


Les chaussettes anti-odeurs en lieu et place d’un monde plus simple et plus sympa, écologistes de l’offre et de la demande, pose toi là et attend le 20h pour savoir quoi ! Alala, enfants de la Patrie le jour est pas près d’arriver. Libération est un drôle de titre pour un journal, m’enfin c’est gratuit mangez-en, y’a deux trois bonnes idées. Par exemple sur ce qui à nous semble d’importance le vrai coût du nucléaire. L’article se demande si se demander si nous avons provisionné les bons montants pour l’exploitation/démantèlement (éventuel) de nos 58 réacteurs, c’est vraiment honnêtement le sujet. Ben clair comme de l’eau et de la roche, z’avez entendu qu’on n’a déjà pas de quoi entretenir les routes et les centrales d’épuration ?


«La high-tech nous envoie dans le mur» – Libération.

M’enfin ne faites pas vos valises trop vite, moult gens ont déjà fait trois fois le tour de la question (dans cet article, ma foi tout à fait bien écrit, structuré et tout qu’on serait presque jaloux de partager) :


Le collectif grenoblois Pièces et main-d’œuvre, connu pour ses positions antiscientistes, explique que nous sommes «enchâssés» dans un système technique auquel il est impossible d’échapper.


En plus Grenoble c’est un climat et des montagnes superbes. Si n’était, si n’étaient… Article qui se permet vraiment de bien traîter à fond le sujet du hamster dans sa roue :

Comment expliquez-vous la surdité du monde politique à l’égard des enjeux que vous explorez ?

Aujourd’hui, comment se faire élire sans promettre monts et merveilles ? La principale terreur de nos gouvernants est de détruire des emplois. Il faudrait parvenir à faire comprendre que la décroissance, c’est l’emploi ! Tandis que la croissance, désormais disparue, a détruit le petit commerce et l’artisanat, a délocalisé l’industrie – et bientôt les services -, il existe un gisement d’activité dans l’agriculture à plus petite échelle, la production industrielle locale, les réseaux d’entretien et de réparation…

 

Ah si nous pouvions stopper la lecture et repartir dans la vie, ce serait pas magnifique ? J’ai tombé sur un méchant article kadi non, et qui propose que des fichiers indiquant comment tuer toute la planète sont en accès libre, si c’est pas une balèze de titrologie !! Avant de vous y rendre je tiens à vous rasséréner à mon petit niveau : non ce n’est pas en accès libre, il faut s’inscrire d’abord !


Les moutons enragés rameutent un article bien dense et bien touffu pour expliquer à qui n’a pas le moindre levier pour s’y opposer que les USA font rien qu’à se moquer du monde tout en l’occupant, franchement faut être pieds et poings liés à la solde de leurs intérêts pour ne pas y croire, et donc ne pas le voir. M’enfin l’article est plus que bon car si vous voulez vérifier les valeurs de l’argumentation vous en prendrez pour quinze jours à suivre des liens. Alors comme tout un chacun vous lâcherez avant d’en avaler un plus court ? J’vous jette pas de pierres, y’a beaucoup à faire pour se sentir petit, tout petit dans ce grand merdier planétaro-français. Prenez celui sur les commandes de vaccins pour (/en vue d’) une nouvelle pandémie grippale (espérons à la Roselyne). Précision sympa y’en aura pas pour tout le monde, ce serait surtout à destination de ses armées. 

Allez je ne vous embête pas plus, bon 14, j’ai à lire et toujours moins de temps à mesure que les sujets s’accumulent.

Attention je n'essaye pas de faire croire que c'est meilleur en face !!!!

Attention je n’essaye pas de faire croire que c’est meilleur en face !!!!

Juste un dernier petit truc, chez Ror (sacrés chroniques dans « mon » fil RSS) j’ai cru apercevoir une liste des produits qu’il faudrait pouvoir boycotter pour dire non à Israël, non pas qu’ici on croit à ce genre de levier mais j’ai remarqué trois choses, Pepsi et Coca-cola, et puis McDo. Avez-vous déjà essayé de ne plus leur donner le moindre de vos ronds ? Moi oui, c’est assez compliqué au départ. Voici pour McDo un lien qui pourrait vous y aider

 


Mon bon ami ma BlogRoll est vraiment super, encore faut-il prendre le temps de la parcourir. Et donc accepter que tout ne puisse s’y inscrire, tout comme, également, que mes lectures ne fassent pas toutes l’objet d’une publication, ou d’un commentaire ; en un sens c’est triste, dans un autre il y a les autres. Le monde est ainsi biaisé.

 » La révolution personnaliste n’est pas née de l’enthousiasme, mais d’une redoutable lucidité. »Roooooooo, billet obligatoire.


Merci au 4ème singe qui met à l’honneur un penseur que je ne connaissais pas, et il doit s’en trouver encore bien d’autres… un de moins toujours !


Mon bon ami Fadounews aka 47 LHDDT, lui m’a prévenu, refaire le monde laisse tomber trop de boulot, et je dois bien avouer qu’il est loin d’avoir tort. Bernard Charbonneau a fait une grande part du boulot, je me propose modestement de vous extraire quelques bribes de cet article, et vous donner envie qui sait, de lire l’original, voire d’approfondir en rendant les bouquins de ce Charbonneau obligatoires au programme d’un ou deux écoliers de vos relations. Si c’est pas un peu sadique à l’ère des tablettes supports du diable de ses jeux. 


Où l’homme a-t-il appris à poser les questions, j’aimerais bien savoir… Il a ce petit côté « à quoi bon bandes de nazes » que j’apprécie bien, je le cite, ce sera plus simple :


Le drame est précisément qu’il n’y ait point le crime d’une mafia mais une vaste lâcheté anonyme. Quel démon aurait pu inventer l’oppression intérieure de la presse et de la publicité ? Quel est le responsable de la tyrannie subtile de l’argent ? Aucun de nous. Nous tous. Qu’importent nos rêves furieux, ce désir charnel de chefs, de camaraderies qui nous échappent. Ce que nous prenons pour notre combat, ce n’est que la course précipitée des forces abstraites qui nous entraînent.


Un ancêtre donc, on l’aime bien déjà, parce qu’on est pas dupe, s’il est dur c’est parce que la guerre est déclarée de longue date et qu’il faut frapper foutument fort pour réveiller quelqu’un désormais… Franchement l’ironie comme dernier et fragile rempart avant le dégoût total c’est la première fois qu’on me la fait. Et je trouve çà assez bien balancé. Malheur, quelle fulgurante lucidité :


Nous savons les plus purs d’entre nous infectés, car même au fond de leur misère, beaucoup d’ouvriers ne voient la révolution que comme une accession au Paradis perdu du confort bourgeois.

Repenser notre civilisation: Bernard Charbonneau.

jean-marie-le-pen-president-d-honneur-du-front-national-donne-une-conference-de-presse-a-paris-le-22-avril-2014_4888271Le bouquin qui s’appelle le changement doit mériter un peu mieux que les deux extraits…Alors voilà

Et qui sait si le sort de la planète ne mériterait pas qu’on fasse crever de faim quelques milliards de citadins. De faim ou de maladie, pas vrai Jean-Marie 😉

Cet excellent blogueur nous le répète, H16 également, mais que ça ne vous empêche pas de prendre quelques vacances non plus. A la la c’est pas simple tout çà.M’enfin si vous l’en croyez pisser dans l’arrosoir règle pas mal de soucis