Articles Tagués ‘commentaires’

 

plus besoin de fric, faudrait voir à préparer les mentalités

plus besoin de fric, faudrait voir à préparer les mentalités

J’avoue avoir un peu de mal à distinguer çà d’un chapitre de SF à la Asimov. On a bien vu passer que la Chine allait pas tarder à mettre le turbo sur les productions de robots ; un drôle de site trouvé en commentaire chez Hacking Social Blog, qui rebondit avec vigueur sur le j’aime l’entreprise du bon Manuel, et franchement, ça se lit.

Le tract du paradisme – Paradism.

Publicités


Je ne sais pas si c’est permis mais après avoir lu le billet de ce scorpion de H, et entâmé les commentaires j’ai été soudain pris d’une crise de rire contenu, qui n’a pu cessé qu’après une sélection tactile et un copier coller, merde, quand même j’ignore si c’est autorisé ce commentateur est vraiment un cador, mais la chanson une tarte à la merde dans la gueule du savoir lire. Bon appétit, ouf j’ai cru m’étouffer à force de pouffer. Re merde ah c’est terrible, pas besoin de s’interroger sur l’air, dès que je pose les yeux dessus au premier refrain je repars à pouffer ! Allez les gens, olé coeur, et n’allez pas chez les moutons voir ce qui se trame sur le dos des belges.

Quiet Desperation 4 septembre 2014, 9 h 35 min

On pourrait aussi, pour éviter le désagrément, mal perçu, de l’ « augmentation » d’une taxe existante, en créer simplement une nouvelle – mais peinte en vert pour se faire la bouche fraîche – une sorte d’écotaxe sur toute l’alimentation (il faut bien que tout le monde se nourrisse, même les « sans dents ») car il est incontestable que tout ce qui entre doit nécessairement ressortir, et que ça pollue, incontestablement…

Cette taxe serait assise sur le prix TVA incluse, car il n’y a pas de petits bénéfices, comme l’ancienne TP l’était sur le CA TTC…

On pourrait aussi – je le suggère humblement – organiser des tournées de recueil des « sorties » pour les peser, et d’une part, ainsi prévoir une autre taxe, cette fois personnalisée, sur le taux de pollution, et d’autre part, et grâce aux matières recueillies, fournir moyennant finances, un excellent engrais à l’agriculture, comme nous le démontrait jadis Lucien Bodard.

Parce que… n’est-ce pas… quand on est dans la merde, il faut savoir torcher des solutions intelligentes…. et puis… en fRance, tout finit par des chansons, même la Marseillaise légèrement modifiée :

Entendez-vous, plac’de la République,
Quand les lampions commenc’nt à s’allumer,
Le bruit joyeux de notre mécanique ?
La pompe à merd’se met à fonctionner.

Refrain 1
Et puisqu’il faut que rien n’se pe-erde
Dans la nature
Où tout est bon
Amis, pressons la pompe à me-erde,
Le jour se lève à l’horizon.

« Faites avancer la première voiture »,
Hennissement du cheval.
« Vérifiez les manomètres »
« Renversez la vapeur »
« En avant, tout doucement »

Refrain 2
Pompons la merde et pompons-la gaiement
En envoyant s’fair’foutr’ceux qui n’sont pas des frères
Pompons la merde et pompons la gaiement
En envoyant s’fair’foutr’ceux qui n’sont pas contents.

Soupe à l’oignon, bouillon démocratique,
Perdreaux truffés du faubourg Saint-Germain,
Vous serez tous, c’est une loi physique,
Bouffés un jour, chiés le lendemain.

Fille de roi, de ta beauté si fière,
Tu dois chier, ainsi Dieu l’a voulu.
Ton cul royal, comme un cul prolétaire,
A la natur’doit payer son tribut.

Humble ouvrier, ta modeste cuisine
Te fait du riche envi-er les festins ;
Console-toi, les produits qu’il rumine
Ne se vendront pas plus cher que les tiens.

Puissants du jour qui bouchez vos narines,
Quand nous pompons le fruit de vos excès,
Si nous cessions de vider vos latrines,
Que sentiraient vos splendides palais.

O ! Vanité des parfums de ce monde,
Roses, jasmins, qu’êtes-vous devenus ?
Vous embaumez à cent lieues à la ronde,
La merde passe, et l’on ne vous sent plus !

Nous voudri-ons que notre canon tonne,
Et proclamât la patrie en danger,
Nous saurions tous, en vrais fils de Bellone,
Mieux que Cambronne, emmerder l’étranger.

Dieu, pour nos sens, créa la fraîche rose,
Le papillon aux brillantes couleurs,
Les gais refrains pour les esprits moroses,
Et pour nos culs, il fit les vidangeurs.

O, Vidangeur à l’allure morose
Moque-toi bien du vil qu’en dira-t-on,
C’est la merde qui fait fleurir la rose
Honneur et gloire à tous nos beaux étrons,

Messieurs, Mesdam’s, si par ma chansonnette
J’ai déridé vos fronts par trop rêveurs.
Quand vous pass’rez devant un’pompe honnête,
Venez, ensembl’, nous pomperons en choeur,

Refrain 1

Arrêtez, un homme est tombé dans la fosse.
Sauvez-le, sauvez le !
Trop tard !
Oh ! Merde !
Refrain 2

Quand lire fait un peu plus que mal aux yeux. Au sujet des abeilles, je vous en causais sur over blog, j’ai même été cherché un type du côté de Nantes qui pense qu’il n’y a pas que les insecticides qui en veulent aux pollinisateurs


Il faut, quand même, peut-être se dépêcher un peu! Car comme le disait récemment le président de la France, élu et sortant: «aujourd’hui, le temps est venu de la lucidité» et il faut «reconnaître que nous sommes parvenus au seuil de l’irréversible, de l’irréparable».


De quel président qu’il cause ? Elu et sortant, mazette mais ce doit être Chirac… A c’t’heure si on vous demande l’homme en question ne se souvient pas… Autant en emporte le catastrophisme pas vrais ?

Voilà un pdf «Requiem pour les abeilles » dont la date de péremption a dû être dépassée car figurez-vous que lorsque je regarde les présentoirs à graines ici à Tahiti, je ne vois pour ainsi dire QUE des graines enrobées de pesticides dont la toxicité pour l’environnement est avérée mais en attente de publication, la nuance est d’importance. De toute manière le chercheur est suspect, forcément. Quoi, y’a d’autres sujets sur la tabula rasa ? Je vais faire de mon mieux pour être pas trop long, relayant, humble et caustique.

Extrait :


L’autre étude gênante est signée Marc Edouard Colin. C’est un excellent spécialiste des abeilles à l’INRA, grand institut public, s’il en est. Pour son malheur, entre 1998 et 2000, Colin découvre que des doses infinitésimales d’imidaclopride peuvent intoxiquer une abeille. Entre 3 et 9 ppb (parties par milliards), les anomalies apparaissent. Bayer, à l’époque où tout n’était que joie et volupté, prétendait que des effets néfastes ne sauraient apparaître au-dessous de…5000 ppb. Une paille, n’est-il pas? Colin ne l’emportera pas au paradis. L’INRA qui l’emploie depuis 10 ans, lui ordonne de changer de sujet d’étude. L’écotoxicologie de l’abeille, c’est fini pour lui. Il quittera l’INRA avant de rejoindre l’université à Montpellier. Ah mais! Qui commande?”


96935368C’est bien vrai çà, qui commande !? Et si c’était vrai comme titrait l’autre ? Je ne me prends pas pour un idiot. J’ai déjà été entretenu par des complotistes de l’effet cocktail de la chimie, et de l’effet des doses infinitésimales. Je ne m’étonne guère qu’on puisse l’avoir observé chez les abeilles… Mais faut dire que je n’ai pas de billes dans l’affaire, et pas de guidon dans le nez !


Quand je pense que moi pauvre sans-dent je me dis que ça ne peut pas faire de mal de signer la pétition pour sauver les abeilles du Fenua pour cause d’épandage sauvage de pesticide anti moustique, et pendant ce temps on nous refile de la graine à effet retardé mais implacable…

 

Si vous avez suivi cette affaire plateformée overblog, on a même gagné si c’est pas beau de se satisfaire d’une mascarade. La vérité je n’ai pas non plus fêté çà en me saoulant comme de juste mais bon, ce pti pdf de 24 pages arrive après la bataille de mon éducation apicole. Il est ma foi très très sévère. Déjà à la page 7 t’as compris, si avec çà on ne se rend pas compte que savoir lire confine à la malédiction qu’en est-il de ces bons professeurs à qui on tape sur les doigts parce qu’ils font bien leur boulot !!! En fait de compréhension, t’es affranchi de ce qu’il faut employer comme manière forte pour espérer juste te faire entendre : attendre la retraite. Ou alors violence mais à ce jeu comme le rappelle Fred Lordon, je vous laisse linker sur la révolution ne sera pas un picnic, c’est dommage d’en arriver là car l’Etat, comme en caution scientifique, a toujours le dernier mot !!!!

Voilà sans-dent peut bien mordre si tu passes à portée, ça fait juste rigoler, tout le bénéfice pédagogique allant à l’exemple de ce qu’il advient pour ceux qui se croient malins à sortir du rang, manquerait plus qu’on veuille le changer leur monde ! Allez les moutons, à la tonte, et dans la bonne humeur encore !


Si j’en crois ce que je lis :


Aux USA, la catastrophe est totale: les pollinisateurs naturels sont décimés. En 1996, Gary Paul Nabhan et Stephen Buchmann avaient tiré une sonnette d’alarme dans leur magnifique ouvrage “The Forgottten Pollinators” (Les Pollinisateurs Oubliés). Le problème de la pollinisation des grandes cultures agricoles ne va sûrement pas être solutionné en faisant appel aux bourdons, aux abeilles sauvages, etc. Ils ont été massacrés comme les Amérindiens, pour le Progrès, pour la Croissance, pour la suprématie de l’homme blanc.


Voilà une info qui a quasiment 20 ans, qui sait si Bill Gates en plus de nous stériliser n’a pas en tête de faire (ou alors c’est déjà opérationnel sans que nous sachions, vu qu’on a même pas de dents) des ptits drônes abeilles. Et comme tout fout le camp il les lui faut toutes les réserves de palladium. Concernant ces bizarreries faites vos recherches chez résistance authentique…


Alala méçépapossib, la page 12 nous brosse le tableau d’un comble de l’hypocrisie. Un pti copier coller, mais de la fin de page, quand on me dit qu’il a été remarqué que certains pollens GM ne tuent pas les abeilles. Ah bon, tout n’est pas perdu alors ?


Des chercheurs de l’Université de Jena ont étudié l’effet des pollens GM sur les abeilles. Sur les individus sains, aucun effet toxique du pollen n’a été mis à jour. En revanche, ils ont constaté que si elles étaient soudainement atteintes d’un parasite, la mortalité était bien plus élevée chez les abeilles expérimentales nourries au pollen GM L’hypothèse la plus probable, selon les chercheurs, est une dépression immunitaire des abeilles causée par le pollen GM. Faute de moyens financiers, l’étude a dû être interrompue en 2004.


Ah quand même… N’y-a-t-il rien qui puisse laisser entrevoir une embellie ?


En fait, l’agriculture occidentale moderne et toxique se mord la queue: elle tente de remédier par des bricolages technologiques à tous les problèmes qu’elle a générés. C’est une quête vouée à l’échec et la planète a peu de chances de s’en relever, du moins à l’échelle de nos vies humaines.


Ah ben voilà… y’a qu’à demander ! Je me demande si je dois continuer cette lecture, car ensuite sont relatées des expériences d’abeilles soumises aux champs électromagnétiques qui nous permettent nous autres bipèdes de se raconter ce qu’on a mangé, qui on a vu, ce qu’il a dit et quand est-ce qu’on se voit. Et les résultats ne sont pas bons, les abeilles se perdent ! C’est mon poto redresseur de tort qui va se marrer, prochaine fois que je le chope sur Fadou, je vais lui tapoter quelques rafales. Putain mais c’est quoi ce monde à la con !? Parce que l’impact de la téléphonie mobile sur le niveau intellectuel des utilisateurs n’est plus à démontrer ; en synergie avec le reste, et les deux trois types qu’on a pu sauver, disons que ça dilue les responsabilités, mais pour les abeilles vous saviez vous ? Que même les haut-voltages leur causent un souci de repérage à ces pauvresses ?


Par surcroît vous apprendrez à bouquiner ce pdf que le miel, ce nectar des Dieux est très certainement et désormais un cocktail d’antibiotiques, d’acaricides et de pollen transgénique, c’est gai !!!!!!!!!!! Et sans blague si on peut s’émouvoir des abattoirs, vous y lirez comment se cultive, au 8ème jour, la gelée royale. Tout çà est proprement atterant.


Je commence à me demander si, à Tahiti, l’interdiction de l’importation de miel pour favoriser la production locale n’est pas plutôt, en plus de favoriser la production locale, un moyen de masquer l’aléa d’approvisionnement ; avec le niveau de demande, le prix de l’importateur tahitien, qui ne parle sûrement pas l’Argentinois, a dû faire frémir et craindre que quelque consommateur final se pose des questions sur la chèreté de la vie. Manquerait plus que le prix des hydrocarbures s’y mette…


J’aurais trop les boules que vous ne lisiez pas ce pdf, imaginez que l’un de vous soit quelqu’un qui a des informations prouvant que je relaye de la vile désinformation, que tout va bien et que le seul idiot qui s’empoisonne c’est moi avec des lectures non-conformes, c’est possible çà ? Vous me laisseriez un commentaire n’est-ce pas ? Bien sûr sans perdre une soirée de repos à surlire, comme je vous comprends. Alors extrait :


En Europe, le miel est importé d’Argentine. Il est parfois importé de Chine, mais au vu du désastre écologique qu’est ce pays, tout est à craindre. Car l’appellation “miel” cache parfois bien des surprises! L’Argentine était récemment au coeur d’une vaste crise apicole car les importateurs refusaient d’importer du miel argentin farci d’antibiotiques et d’acaricides. L’Argentine est, après la Chine, le second producteur de miel au monde avec environ 100 000 tonnes en 2006, provenant de 2,5 millions de ruches, gérées par 33 000 apiculteurs. L’Argentine est le premier exportateur mondial : 90 % de sa production est exportée. La crise apicole va peut-être même s’intensifier au fur et à mesure que l’on découvre, ou plutôt, que l’on analyse la quantité de pollen transgénique présent dans les miels.


Ne me demandez pas qui analyse les miels en Polynésie, à moins de vouloir rigoler. Pour le reste désolé de vous annoncer que vous ne mangez pas du miel d’acacia mais bel et bien du miel de soja transgénique importé d’Argentine. Rhoooo si c’est pas un complot ! Et si vous avez des informations plus neuves je suis également preneur.


La fin de la page 16 fait le parallèle entre apiculture moderne, camps de concentration et champs de la mort, bain merde, c’est osé, est-ce que c’est seulement permis ?!!

Arrêtez-moi si je me trompe, ce n’est pas l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN qui va régler tout çà…


J’ai comme dans l’idée que vous n’allez pas en faire votre pdf de chevet m’enfin la prochaine fois que vous voudrez vous médicaliser une irritation de la gorge comme grand-mère faisait, pensez-y, ce qui est bon pour la gorge ne l’est si ça se trouve pas forcément pour la thyroïde…

 

A tous les coups c'est pas donné et en plus c'est épais, mais j'ai bon souvenir de ce temps perdu...

A tous les coups c’est pas donné et en plus c’est épais, mais j’ai bon souvenir de ce temps perdu…

Pour finir sur une touche Menfoutiste, y’a une série de bouquins de Pierre Bordage qui s’intitule Rohel avec dedans des insectes GM super méchants et des étendues d’eau qu’il ne vaut mieux pas boire même si t’as très soif…

 

Voilà de la prose d’un quelqu’un qui ne regarde pas la télé, et qui vit très probablement en banlieue parisienne. A peine commencée la lecture que j’ai envie de vous la faire partager, au cas où vous n’y seriez pas encore allé. Ca se lit bien. Bon sinon je vous laisse j’ai encore plage.

Lettre à Hollande : T’as compris bonhomme ou il te faut un dessin ? | Je suis stupide, j’ai voté Hollande.

Et n’oubliez pas, si comme moi vous surfez sur Chrome téléchargez AdblockPlus, c’est sans douleur et ça change la vie.

[tag keyword stop pub]

Non mais quelle tristesse !!


Je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un roooooooo, teinté d’un accent de râle. M’enfin je ne juge pas l’homme… Merci Tahiti Today, saillie du ministre donc à l’occasion d’une remise de prix pour les meilleures notes faites élèves. Attachez vos ceintures, ce n’est pas dans ce genre d’occasion qu’il est séant de pouffer, là vous pouvez :

 
L’histoire géographie n’est pas une discipline comme les autres car elle est tellement transdisciplinaire. Elle a pour finalité de donner aux élèves les outils qui permettent d’ancrer dans notre monde physique, géographique, l’évolution de l’humanité. Contrairement à ce qu’on peut imaginer, cette discipline n’est pas celle du passé. Elle fournit les outils qui permettent de construire l’avenir et de cerner sa place dans ce monde.


Encore, je crois que çà s’impose un brin, je n’ai pas de lien pour l’allocution complète à vous proposer, m’enfin l’histoire géographie, ça rapporte à quelques uns…


Connaître le passé pour mieux comprendre le présent et mieux construire l’avenir, tel est l’essence même de cette discipline. C’est en se fiant à leurs connaissances de l’histoire que les jeunes générations pourront bâtir un monde qui unit, qui ouvre les uns aux autres, qui respecte les uns et les autres, qui reconnaît non seulement chaque culture dans son identité mais chaque individu dans son être.


L’Association des historiens et géographes de Polynésie française récompense chaque année, par des billets d’avion et des livres, les candidats ayant obtenu les meilleures notes en histoire et en géographie au Baccalauréat et au Diplôme national du Brevet. Présidée par Jean-Marie DUBOIS, cette association, créée en mai 1991, regroupe principalement des enseignants.

 

 […]la question de la musique amplifiée, qu’elle le soit en concert, en discothèque ou par le truchement de baladeurs, nécessite un examen particulier au regard des risques sanitaires qu’elle représente. LOOOOL

10314457_1387659564851513_5231999586542466518_n

Un pauvre gosse parmi tant d’autres


Les expositions sonores les plus délétères en termes de santé publique (% de sujets exposés) et de pertes de sensibilité auditive statistiquement significatives sont les concerts de groupes, les discothèques et les baladeurs.

De bons chiffres en début de lien, datants de 2003.

Arrêtez moi si je me trompe c’était avant l’obligatoire folie des oreilles d’idiot et autres boumboum portatifs.

Dix ans plus tard il est doublement heureux que nous ne sachions plus vraiment compter, et que tout le monde ait mieux à faire que se préoccuper de ce genre d’intellectualités, regarde maman que je te prenne en photo.

Et inutile aussi d’aller lui demander pourquoi faire toutes ces photos, la pognasse fait ce qu’elle veut c’est à elle !

Pour ce qui est des regroupements et de la « musique » à donf au point que même les plus cons ont compris qu’il est inutile d’essayer de se causer les uns les autres, alors là des questions se posent mais comme c’est bizarre elles fâchent.

Il faudrait donc aller voir le DJ, probablement sourd comme un pot et alors que la nuisance est opérante, sponsorisée, il est planqué dans l’angle mort de ses ampli du diable à écouter son son avec un ou deux skeuds d’avance. Il faudrait se planter à quelques mètres de son estrade, devant lui, là où la nuisance est à son max, lui faire des grands mouvements de bras de type mayday, longtemps qu’il lève enfin la tête, là t’as l’air d’un échappé de l’asile, et puis gueuler comme un possédé quand il a enfin compris, étrange retournement de situation, que tu en veux à ses oreilles, mais pas que :

hé t’as peur qu’on entende pas ta musique ou quoi ? Lâche-nous les oreilles, t’es obligé de nous arroser ou tu peux baisser le son ?!!

Autant vous dire que je lis ce qui suit, obligation professionnelle…

N° 3592 – Rapport d’information de MM. Philippe Meunier et Christophe Bouillon déposé en application de l’article 145 du règlement, par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, en conclusion des travaux d’une mission d’information sur les nuisances sonores.