Articles Tagués ‘H16’

LHDDT t'es trop un bon photographe

LHDDT t’es trop un bon photographe


Alors voilà un billet d’humeur qui fait mal aux dents, c’est pas du H16, mais on peut au moins se persuader depuis que ces deux-là on fait chronique commune que y’a connivence


Hollande, président du bide, demande un peu de respect (par pitié) | Contrepoints.


Je ne sais pas si c’est permis mais après avoir lu le billet de ce scorpion de H, et entâmé les commentaires j’ai été soudain pris d’une crise de rire contenu, qui n’a pu cessé qu’après une sélection tactile et un copier coller, merde, quand même j’ignore si c’est autorisé ce commentateur est vraiment un cador, mais la chanson une tarte à la merde dans la gueule du savoir lire. Bon appétit, ouf j’ai cru m’étouffer à force de pouffer. Re merde ah c’est terrible, pas besoin de s’interroger sur l’air, dès que je pose les yeux dessus au premier refrain je repars à pouffer ! Allez les gens, olé coeur, et n’allez pas chez les moutons voir ce qui se trame sur le dos des belges.

Quiet Desperation 4 septembre 2014, 9 h 35 min

On pourrait aussi, pour éviter le désagrément, mal perçu, de l’ « augmentation » d’une taxe existante, en créer simplement une nouvelle – mais peinte en vert pour se faire la bouche fraîche – une sorte d’écotaxe sur toute l’alimentation (il faut bien que tout le monde se nourrisse, même les « sans dents ») car il est incontestable que tout ce qui entre doit nécessairement ressortir, et que ça pollue, incontestablement…

Cette taxe serait assise sur le prix TVA incluse, car il n’y a pas de petits bénéfices, comme l’ancienne TP l’était sur le CA TTC…

On pourrait aussi – je le suggère humblement – organiser des tournées de recueil des « sorties » pour les peser, et d’une part, ainsi prévoir une autre taxe, cette fois personnalisée, sur le taux de pollution, et d’autre part, et grâce aux matières recueillies, fournir moyennant finances, un excellent engrais à l’agriculture, comme nous le démontrait jadis Lucien Bodard.

Parce que… n’est-ce pas… quand on est dans la merde, il faut savoir torcher des solutions intelligentes…. et puis… en fRance, tout finit par des chansons, même la Marseillaise légèrement modifiée :

Entendez-vous, plac’de la République,
Quand les lampions commenc’nt à s’allumer,
Le bruit joyeux de notre mécanique ?
La pompe à merd’se met à fonctionner.

Refrain 1
Et puisqu’il faut que rien n’se pe-erde
Dans la nature
Où tout est bon
Amis, pressons la pompe à me-erde,
Le jour se lève à l’horizon.

« Faites avancer la première voiture »,
Hennissement du cheval.
« Vérifiez les manomètres »
« Renversez la vapeur »
« En avant, tout doucement »

Refrain 2
Pompons la merde et pompons-la gaiement
En envoyant s’fair’foutr’ceux qui n’sont pas des frères
Pompons la merde et pompons la gaiement
En envoyant s’fair’foutr’ceux qui n’sont pas contents.

Soupe à l’oignon, bouillon démocratique,
Perdreaux truffés du faubourg Saint-Germain,
Vous serez tous, c’est une loi physique,
Bouffés un jour, chiés le lendemain.

Fille de roi, de ta beauté si fière,
Tu dois chier, ainsi Dieu l’a voulu.
Ton cul royal, comme un cul prolétaire,
A la natur’doit payer son tribut.

Humble ouvrier, ta modeste cuisine
Te fait du riche envi-er les festins ;
Console-toi, les produits qu’il rumine
Ne se vendront pas plus cher que les tiens.

Puissants du jour qui bouchez vos narines,
Quand nous pompons le fruit de vos excès,
Si nous cessions de vider vos latrines,
Que sentiraient vos splendides palais.

O ! Vanité des parfums de ce monde,
Roses, jasmins, qu’êtes-vous devenus ?
Vous embaumez à cent lieues à la ronde,
La merde passe, et l’on ne vous sent plus !

Nous voudri-ons que notre canon tonne,
Et proclamât la patrie en danger,
Nous saurions tous, en vrais fils de Bellone,
Mieux que Cambronne, emmerder l’étranger.

Dieu, pour nos sens, créa la fraîche rose,
Le papillon aux brillantes couleurs,
Les gais refrains pour les esprits moroses,
Et pour nos culs, il fit les vidangeurs.

O, Vidangeur à l’allure morose
Moque-toi bien du vil qu’en dira-t-on,
C’est la merde qui fait fleurir la rose
Honneur et gloire à tous nos beaux étrons,

Messieurs, Mesdam’s, si par ma chansonnette
J’ai déridé vos fronts par trop rêveurs.
Quand vous pass’rez devant un’pompe honnête,
Venez, ensembl’, nous pomperons en choeur,

Refrain 1

Arrêtez, un homme est tombé dans la fosse.
Sauvez-le, sauvez le !
Trop tard !
Oh ! Merde !
Refrain 2


MAJ chez cet excellent blogeur, pile poil dans le sujet. Je dis excellent non pas parce qu’il bouzille du bien pensant à la chaîne tout en faisant dans le très court, concis et qui déchire, quoique c’est la formule qu’on préfère. Non n’est pas Heureux Dresseur qui veut. Las, pour cette découverte de site ce serait même l’inverse, il pardonne et propose humblement à ceux qui auraient le temps de lire de changer la façon dont les choses se font. A vous de creuser son site si vous m’en croyez, pour le coup c’est un article tout neuf et, me répétant, qui colle au sujet de cette obsolescence. Il vous montre c’est quoi du pognon jeté par les fenêtres, en ces temps d’économies compliquées, il propose deux trois choses simples….

En même temps il pointe quelques responsabilités et c’est assez court comme article, à vue de nez 3500 mots. Il mérite amplement de figurer sur ce billet. Au sujet de l’obsolescence programmée, le débat est en cours, existe, existe pas… Mais il est clair pour LNDF que la chose est à la base de la société industrielle, sans ce petit paramètre de rien du tout, rien n’eût été possible, cela rend les descriptions d’incognitototo encore plus pertinentes concernant les vieux bâtiments… Une phrase pour vous motiver

« Après moi le déluge »(ndb: titre du billet), c’est vraiment l’idéologie centrale du capitalisme sauvage ; et à l’évidence, cette forme de « j’m’en-foutisme », « d’ego-prédation » et de « court termisme » sont à l’œuvre dans tous les secteurs de la société, avec en tête de liste les administrations et les politiques, qui semblent tous atteints au plus consternant d’irrationalités pathologiques et au plus révoltant de corruptions (de toutes sortes) qui encouragent ces pratiques.

Un évident foutage de gueule sous couvert de soi-disant « démocratie », à la mesure du mépris des politiques pour le petit peuple… La dernière « stupidité » que j’ai entendue de la part d’un élu qui répondait aux participants qui l’interrogeaient sur le financement d’un projet d’aménagement de voirie (très superflu et très mal conçu), c’est : « mais la Commune n’aura rien à payer, sauf le mobilier urbain, puisque c’est la Région qui finance » (Sic !!!)


Il est bon le mec, mérite d’être lu, et repris, alors…

Retour au billet du titre premier, et qui casse la barraque avouez ! L’obsolescence programmée n’existe pas, faut le faire quand même !


Mais bon protégeons-nous, juste au cas…


Article où l’on apprend qu’un homme politique ça lui arrive de parler à tort et à travers, il se pourrait bien en fait que ça n’existe pas vraiment l’obsolescence programmée…

Comment protéger les consommateurs de l’obsolescence programmée ? – Basta !.


Mais encore mieux, et finalement c’est quand même çà la meilleure des informations et pas reprise des masses si j’en crois mes lectures :


L’environnement et la santé exclues des « class action »

Si la loi Hamon contient une mesure phare, c’est bien celle-là : la création en France d’une action de groupe sur le modèle américain des class action. La nouvelle loi rend ainsi possible une action collective en justice pour obtenir réparation de préjudices matériels subis par des consommateurs.« Mais sous le poids des lobbys, le texte a multiplié les “garde-fous” ou, plutôt, les limites à son efficacité… », regrette l’UFC Que Choisir. L’action de groupe ne pourra de toute façon être utilisée que pour des préjudices matériels : produit défectueux, frais bancaires indus, entente sur les prix, retards récurrents des trains… Les préjudices sanitaires et les atteintes à l’environnement sont exclus de son champs d’action.

C’est vrai que l’environnement et la santé comme biens collectifs…Je ne suis pas dans le secret mais au rayon voilà encore une loi qui va servir à rien, H16 tardera pas à éditer quelques facepalm entre deux châtons mignons

[Tags keyword bisou, Sexy, Egalité Taxes Bisous, lobby, blablacratie, préjudice, class action, champs,action ]

Un scorpion, rebellez-vous pas !! Cliquez, lisez, merde quand même !

La France, prudente, choisit l’immobilisation totale. | Hashtable.

Ah oui vraiment j’ai ajouté ce site dans les liens que je « pro-meuuhh ».

Il est tout à fait méchant. Limite agitateur, tout ce que j’aime.

Je vous conseille ce lien, une photo de Sarko rasé de frais ça faisait longtemps. J’ai par contre un peu le sentiment que ce site n’a pas besoin de moi pour se faire de l’audience, vous me direz…

Comment convaincre les gens qu’entrainer une turbine en faisant bouillir de l’eau radioactive, c’est la seule solution ? #EGE : Reflets.

Il faudra aussi que j’ajoute Ben Garneau mais j’attends un peu. C’est que ça commence à faire beaucoup des liens, et çà j’aime moins. Vous n’allez pas dire que l’info planétaire ne vous laisse pas le temps de souffler, merde quand même! Internet après faut assumer…

De l’or qui coule depuis le robinet, ça déchire presque autant que du coca dans ceux du Texas…

Mais moins que Coca qui vend de l’eau du robinet en bouteilles. FLAG de 1999, mqm ! Je crois que je vais ajouter aussi une catégorie…

Fin de parenthèse, restons sur les sujets de fond voulez-vous : Selon Ben, et H16 en avait fait un billet truculent à la catégorie pignouferies de presse … YellowStone pose des problèmes de communication, allez voir ça m’a tout l’air d’être vrai.

Au cas où il vous manquerait et si ça peut tenir la pub à l’écart j’ai reposté sur opinion minoritaire, bien délaissé

...

depuis que j’ai la Rolls du Blogging à m’occuper. Me semble que j’y avais posté un article qui décrit l’effet du coca dans l’organisme qui le boit. On s’en sert aussi pour décaper les routes après les accidents qui tâchent, y’a une vidéo que j’ai pas regardée et qui apparemment conseille de le faire bouillir pour voir, et puis le top c’est le mentos dans du light. Coca c’est bon buvez-en. Manquerait plus que ce soit radio-actif. Ou qu’il contienne de l’alcool… A l’heure des connaissances avancées en mini doses et leurs maxi effets. Alors y’a de la coca dans le coca ? Je sais pas vous mais j’ai déjà vu quelques camés de moins de six ans faire caca par terre pour en mettre dans le caddie…

[…] Coca-Cola a toujours reconnu que ses produits contenaient des traces d’alcool liées à la présence de certains fruits et arômes. Une transparence qui n’est pas de mise pour tous les ingrédients de la formule -toujours secrète-, notamment les feuilles de coca à propos desquelles le fabriquant n’est pas particulièrement à l’aise.

Régulièrement interrogée sur la présence de cocaïne dans sa boisson, la firme répond invariablement qu’elle n’achète pas elle-même de feuilles de coca (ce qui est vrai puisqu’elle passe par un intermédiaire qui lui livre un produit chimique transformé) et qu’elle n’a jamais ajouté de cocaïne dans sa formule (ce qui est également vrai puisque la cocaïne était à l’origine naturellement présente dans les feuilles). Reste que Coca-Cola est, aujourd’hui encore, le principal importateur mondial de feuilles de coca, comme l’ont confirmé les autorités péruviennes et boliviennes, où sont cultivées les sulfureuses feuilles

 

 

[Tags keywords blogging Garrulité dissident hollande démission opinion minoritaire Rolls Royce WordPress YellowStone Coca cola drogue sucre caféïne cocaïne psychotrope  Sarkozy Sarko Gilette revient]

Oui au moins une. En préambule de mon projet de discours une phrase de Lapinos pour le cerner comme il faut.

L’Occident est comme la reine sournoise du conte qui interroge son miroir sur sa beauté, et cache ainsi le peu de foi qu’elle a en elle. L’Occident est une putain endurcie dans le péché. Seul un sentimentalisme pédérastique excessif peut conduire à s’attacher à une telle civilisation, aussi médiocre, et qui aura surtout fait les délices de la bourgeoisie. Les Etats-Unis sont immondes parce qu’ils sont entièrement un produit dérivé baroque.

Oui mais la France dans tout çà ?

« Le suicide prouve dieu » : cet élément de preuve avancé par Jacques Léopardi a le mérite, contrairement au pari et aux pensées confuses de Pascal, de mettre à jour le véritable sens antisocial du message évangélique.

Celui là de billet je l’avoue m’avait grandement plu aussi je vous le conseille, il aère…

imagesEt j’en viens donc à cet excellent billet de H16, Espisode 18 dans la série Made in France. Et là si vous êtes déjà venu lire ce que je trouve de génial dans ce blog il me faut vous dire de plonger dans les commentaires, vous y apprendrez que celle des commentateurs quotidiennement afférés et qui montre des gravatars fessus est contente finalement que le père de sa fille s’en soit allé.

Votre serviteur qui considère en vérité qu’il n’y a que les suicidés qui perdent leur temps les a tous avalés ces 190 et quelques commentaires. Ben franchement la France n’est sort pas grandie.

Heureusement pour ma santé mentale (toutes catégories se disputant la première place semble que ce soient les chômeurs qui tiennent la pôle position) en bout de fil le commentateur rassembleur vous dit, il s’adresse aux victimes du RSI :

Le temps de la révolte approche les amis. Désespérés, ne vous immolez plus devant ces fonctionnaires hagards, au regard torve, qui en profiteront pour se mettre en congé maladie et réclamer une prime pour choc psychologique! Agissez! Pourrissez leur la vie de toutes les manières légales ou non. Quand on a plus rien à perdre, que les RSI, URSSAF, Fisc, préfecture, syndicats, inspecteurs du travail, inspecteurs d’hygiène, associations en tous genres et tous les autres suceurs de moelle vous ont volé votre dignité, votre maison et le scooter de votre petit dernier. Agissez en être libéré de toute contingence matérielle! De toute façon, en cas de faillite, point de pardon. C’est un marquage au fer rouge, c’est qu’au mieux vous êtes nul au pire un escroc à jeter dans les geôles fraîchement libérées de ces pauvres petits délinquants qui n’avait d’autres choix que le braco pour subsister.

Encore ? Oui y’en a encore c’est ce qui fait un peu la magie de ce scorpion Blogger :

Le suicide n’émouvra aucunement les médias si complaisants, car votre vie d’insecte ne vaut rien comparé à celle de ces êtres si formidables que sont nos fonctionnaires besogneux au service de l’usager ou tout autre représentant de l’Etat. Le recours à la justice, aussi implacable que lente quand il s’agit de votre petite vie et si véloce et efficace quand un ministre ou un parlementaire joue du menton, ne servira à rien d’autre que vous faire moisir dans l’antichambre de l’enfer. Montebourg n’est quant à lui bon qu’à accompagner le corbillard. Quant au sultan Hollande, plus préoccupé par son harem, accrochera une médaille en chocolat sur votre cercueil en s’efforçant de soutenir une attitude digne tout en chassant toutes ces images lubriques de la yaourtière qui lui sert de cerveau. Aux armes citoyens…

Pour ceux qui en ont bien sûr… Bon si vous croyez encore à la latéralité politique, que vous écrivez de la main droite, un lien issu des commentaires, un blog qui titre une phrase de Margaret. Du Manuel bashing.

Mais je m’égare, tout le but de la politique n’est-il pas ? Pour en revenir à leurs moutons, pas moi hein vu que j’ai décidé d’être pauvre autant que je peux, leurs moutons donc, lisez plutôt qu’ils y pensent et pas depuis hier, si le propos vous étonne c’est que vous ne suivez pas la chronique des licenciements du bon pierre Jo :

La mort économique et sociale de beaucoup de petites boites est devenue acceptable, le but étant la survie de la sécu et l’état dans son ensemble.

Et ça ne date pas d’hier (comme je vous disais):

 

Colbert: Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. j’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin : On en crée d’autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c’est impossible.

Colbert: Alors, les riches ?

Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres

Colbert : Alors, comment fait-on ?

Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! c’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… c’est un réservoir inépuisable.

Voilà mon bon ami cher lecteur, loin de moi toute idée de vous accaparer mais j’ai décidé d’être terreur moi aussi un peu, voyez qu’il ne faut pas se contenter du H16 sec, mais bien suivre le rouage de la machinerie jusqu’à son terme, sinon on en rate et c’est trop dommage pour la révolution, on passe pas loin mais on la rate. Bien sûr si votre truc c’est les gonz en soutif ne cliquez pas…

Et si votre truc c’est l’art pour l’art et un Lord qui n’a pas froid aux yeux, cliquez là, c’est ces cons de footeux mondialistes. Un peu plus bas y’a de la touffe et de la peinture qui sort du cul, un régal car cet aristo s’y connoit en titres et sous-titrages.

J’allais oublier, si vous n’avez pas cliqué pour lire Le suicide prouve Dieu, honte à moi, je vous colle là la phrase en rouge :

Satan s’oppose à la pleine conscience par l’homme de ses actes par le biais de la science morale.

Dormir du temps perdu également ? J’espère bien que vous n’y croyez pas.

 

[tags keyword Pascal Leopardi Lapinos champion Brésil LHDDT Chemtrail Baudricourt cul sexe poilu dormir moins consommer plus H16 Hashtable pendaison]