Articles Tagués ‘NOM’


Mes biens chers frères , mes bien chères soeurs. Voici un article certes long, et qui étale des idées que nous avons déjà lues mais enfin, c’est comme le Coran, le plus neuf efface le plus ancien, vu qu’on a pas de mémoire, on a des lectures…


Cela dit c’est bien structuré comme il faut et vous y trouverez de quoi pas trop vous inquiéter d’Ebola, par contre des déstabilisations super fines pour peuples hyper conscients orchestrées par les tenants de la gouvernance mondiale, là je ne saurais dire…

 

Ebola menace globale ? – Geopolintel – comprendre les enjeux globaux d’aujourd’hui.


[…]il faut qu’une âme généreuse dise les choses comme elles sont. La vérité, de quelque nature qu’elle soit, ne peut jamais nuire, au lieu que l’erreur, quelque innocente et quelque utile même qu’elle paraisse, doit nécessairement avoir à la longue des effets très funestes.

 


Pour faire suite au billet consacré à la pédophilie d’onction Prophético-Céleste, souffrez que je pontifie, pouf pouf.

 


Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, transgenrés, transgenrées, vous qui venez en ces parages de peu de structure, et pourquoi pas le dire, passablement dérangés, vous qui allez m’allouer de ce précieux temps de lecture au détriment d’autres faiseurs di texte, je veux vous dire tout de go que, cette fois-ci, j’ai décidé de resquiller. Rien de grave mais je préfère prévenir.

 


Rien de plus banal aussi, au départ je lis un pdf hors ligne, téléchargé gratos sur invitation. Et là, surprise, stupéfaction, tremblements. Sa concision magistrale, sa clarté… lumineuse, son à propos, m’ont quasiment contraint de passer outre les avertissements de propriété intellectuelle, et présentement vous en causer sans en passer par un mail demandant un accord formel à son «auteur », m’enfin l’honneur est sauf puisque c’est pro bono. Toutefois en copiant collant allègrement, quoiqu’avec mesure, j’augure que vous vous procurerez ce fichier et qu’à vos moments perdus… vous comprendrez quelle mouche me pique.

 


Un blog c’est un moyen de gagner sa vie vous diront certains, ça fait un moment que je me suis retiré de leurs listes de diffusion parce que me faire assaillir de vidéos et de méthodes pour gagner du temps en en perdant, chacun son tourbillon. De toutes les façons les vidéos, à  part celles de Dieudonné je dis non merci, à deux trois exceptions près. Il n’en fut pas toujours ainsi mais désormais que j’ai compris ce que trame la révolution vidéo, je résiste.

 


Djefbernier n’est pas un moyen de gagner ma vie, mais plutôt, en ce qu’elle est une plateforme de liens, de la jauger à l’aune du monde qui part en couilles, mais savamment. Quasiment en colonne couvrez, suffit de bien regarder tout en se sachant dé(sin)formé par bien des côtés, à commencer par son propre appétit pour la simplicité, le raccourci !

 


La liberté de culte, en voilà un truc d’occidental sur le déclin ; j’ai choisi le mien de culte et depuis belle lurette encore, nommer c’est réduire mais il faut bien : mon culte à moi c’est le Menfoutisme que d’autres appellent l’Athéïsme, sauf  que je suis à tendance original et qu’il y a un peu de Nihilisme, de scientisme et de catastrophisme pour faire bon poids ; je ne sais plus qui a dit qu’il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis mais j’arrive à un âge où l’exercice étrange du chômage, de la paternité m’a fait commencer à tâter du souci, pour tout dire sans trop vite rien dévoiler, à propos de l’avenir qui s’annonce, faut-il m’en croire en ce qui me concerne je n’ai guère le choix, la conjonction des catastrophes chère à Guillaume Faye annonce des temps bien déplaisants malgré la plage et les cocotiers dans ma terre d’élection du Pacifique Sud. Indirectement, les champs d’inquiétude c’est comme l’agriculture et les saisons, ça va, ça vient, ça tourne en boucle plus ou moins ronde avec des hivers de plus en plus froids mais je n’ai que très très rarement considéré qu’une divinité, sinon Moi, fait de ma trajectoire son Œuvre, son Instrument. Je sais c’est bizarre…

 


Dernièrement la lecture du Principe de Lucifer chez LHDDT a bien conforté ma démarche. C’est principalement l’ennui mortel que j’ai éprouvé au catéchisme accolé à mon cursus primaire que je dois mes premières infidélités (sportives) au catholicisme. Plus tard, sportif émérite, c’est à la lecture de quelques bouquins d’Isaac Asimov que se gravèrent dans le marbre mes résolutions niant ce Dieu qui remplit les lieux de culte. Dans ses Space Opéras Isaac a simplement borné la religion aux planètes agricoles, productrices de l’essentielle alimentation mais peuplées en majorité de bêtes de somme (la belle image…), dont les hommes et leurs bergers. Si j’osais, pour imprimer l’idée que les religions c’est une affaire de servitude et d’emprisonnement.

 


Mais là, dernièrement veux-je dire, comment nier que la planète bleue s’agite. Avec tout ce que nous connaissons d’abrutissement de masse la machine s’emballe et au-delà des affrontements entre communautés, des crises plus ou moins montées en alibis ou décorum, au vu des alternances molles entre les tenants de la barbarie, de leurs partitions à l’échelle du monde révélées par la Toile, la lecture de ce fichier nommé les trois imposteurs m’a conduit à penser que trop peu de gens l’ont lu. Et qu’à mon niveau l’occasion est trop belle de ne pas vous en copier quelques mots, quelle lecture, un must read comme ils devaient dire outre atlantique avant de passer leur temps à se verser des bassines d’eau sur la tronche !

 

Parenthèse, commandée par le catastrophisme
Je me dois même de ne pas trop attendre car le niveau intellectuel baissant à vue d’œil, rien ne dit que demain… Allez braves gens, logez-vous !

Petit rappel, à tous ceux qui ont un crédit immobilier en cours pensez à renégocier, à tous ceux qui sont en taux variables, convertissez au plus vite en taux fixe, même si cela est un tout petit peu plus cher pendant quelques mois… vous allez beaucoup vous en vouloir de ne pas l’avoir fait… 

fin de parenthèse.


Au surplus et si je ne me fonde que sur l’opportunité d’être lu et compris, la plus gigantesque proportion d’informations à consommer l’est désormais et de plus en plus au format vidéo. D’où ma résolution de ne point attendre cet échange de mail m’autorisant formellement à copier coller. Comme je l’ai dit pour commencer ça tombe derechef trop bien avec ce que j’ai relayé dernièrement. Un signe peut-être, mais pas sûr…

 


S’il est tout à fait évident que l’espèce humaine, a réussi le tour d’esprit de s’extraire à la condition animale, vêtements, langage articulé, outils, toussa, mon propos n’est pas de me demander comment ni à quel point véritablement, cette espèce humaine force est de constater qu’elle a finalement bifurqué pour des trucs où on prend rarement les bêtes en flag : la stupidité, la méchanceté et la bigoterie pour n’en citer que trois. Envoyons !

 


Ce qui rend le mal sans remède, c’est qu’après avoir établi les fausses idées qu’on a de Dieu, on n’oublie rien pour engager le peuple à les croire, sans lui permettre de les examiner ; au contraire, on lui donne de l’aversion pour les philosophes ou les véritables savants, de peur que la raison qu’ils enseignent ne lui fasse connaître les erreurs où il est plongé. Les partisans de ces absurdités ont si bien réussi qu’il est dangereux de les combattre. Il importe trop à ces imposteurs que le peuple soit ignorant, pour souffrir qu’on le désabuse.

 


cropped-2014-05-15-11-41-11.jpgJe prends des risques à vous en faire un digest, mais en ces temps de laïcitude, d’islamisation de l’Europe, et du monde… j’augure que les dits imposteurs sont occupés ailleurs, m’en voulez-vous de me risquer à pareille publicité ? D’autres dangers désormais courrent de par le monde, quoique la Charia quand on a ses petites habitudes de saucisson et de pinard…

 


Bref, venons-y. A une ou deux encablures de ce que les analystes estiment pouvoir être une guerre civile en France, elle viendra sans se presser, cacher que des industriels se grattent la tête pour s’accaparer au moindre coût les dernières matières premières utiles à leurs affaires, il est utile de se pencher sur le coût de ses convictions, je vous l’ai déjà proposé mais c’est bien dans le sujet autour duquel je tourne 😉

 


L’imposture et Dieu, quelle démonstration ! Le premier chapitre de ce pdf devrait être au programme de lecture pour le passage en sixième tiens, c’est plein de belles images ancestrales et de vocabulaire enthousiasmant. Et puis pour sanctifier la république laïque, une et indivisible, la séparation de l’église et de l’Etat j’ai rarement lu plus affûté :

 


Mais sans nous arrêter aux rêveries d’un peuple élevé dans la servitude et dans l’absurdité, disons que l’ignorance a produit la croyance de toutes les impostures et les erreurs qui règnent aujourd’hui parmi nous.

 


C’est t’y pas beau ? Et je vous le redis, tant pis, je me fais violence de ne pas vous en copier des pans entiers, ça ne serait pas du luxe de lui faire la guerre à cette ignorance conquérante…

 


Bon attention tout de même, si vous êtes toujours là nous sommes en pamoison devant tant de clarté pédagogique mais c’est le chapitre 1. Dans le 2 et suivants, faut dire ce qui est, ça se complique un peu. Et si on veut se la jouer je vérifie les noms, les adresses, pour tout dire les assertions ça devient ineffablement compliqué, mais les accents de vérité sont indéniablement là et j’y crois. Car enfin comment passer d’un Dieu à Plusieurs, et concurrents avec çà, ça ne peut pas être simple, si ? Les bras m’en sont tombés, ça l’est.


[…]la nature des Dieux que les hommes ont admis leur étant inconnue, ils en ont jugé par eux-mêmes, s’imaginant qu’ils étaient susceptibles des mêmes passions qu’eux ; et comme les inclinations des hommes sont différentes, chacun a rendu à sa Divinité un culte selon son humeur, dans la vue d’attirer ses bénédictions et de la faire servir par là toute la nature à ses propres désirs.


Ah oui, chacun juge l’autre à l’aune de son propre moulin, figurez-vous que d’après mon expérience ça fonctionne aussi (même) avec les requins. J’avais su ça là, entre autres choses

 


De l’intérêt de niveler par le bas et de rendre un maximum de gens sinon complètement stupides au minimum prédictibles (l’arrachement aux déterminismes familiaux afin d’en terminer avec les affres de la diversité, qui sait, peut-être…):

 


Ce préjugé (les calamités qui troublent la douceur de vivre sont des colères célestes) les a conduits à un autre, qui est de croire que les jugements de Dieu étaient incompréhensibles, et que par cette raison, la connaissance de la vérité était au-dessus des forces de l’esprit humain ; erreur où l’on serait encore, si les mathématiques, la physique, et quelques autres sciences ne l’avaient détruite.

 


[…] ils ont formé des notions qui leur servent à expliquer la nature des choses, à juger du bien et du mal, de l’ordre et du désordre, du chaud et du froid, de la beauté et de la laideur, etc., qui dans le fond ne sont point ce qu’ils s’imaginent : maîtres de former ainsi leurs idées, ils se flattèrent d’être libres ; ils se crurent en droit de décider de la louange et du blâme, du bien et du mal ; ils ont appelé bien ce qui tourne à leur profit et ce qui regarde le culte divin et mal, au contraire, ce qui ne convient ni à l’un ni à l’autre et comme les ignorants ne sont capables de juger de rien, et n’ont aucune idée des choses que par le secours de l’imagination, qu’ils prennent pour le jugement, ils nous disent que l’on ne connaît rien dans la nature, et se figurent un ordre particulier dans le monde.

 


Bon j’en termine là de resquiller la propriété intellectuelle mais j’espère vous avoir incité à entreprendre par le menu cette excellente lecture. J’en termine mais pas avant d’avoir donc nommé ces trois imposteurs que sont vous l’aurez peut-être deviné Moïse, Jésus-Christ et Mahomet.

 

A notre avis la Spiritualité n'est que de très loin l'affaire des religions

A notre avis la Spiritualité n’est que de très loin l’affaire des religions

Trop goude, non mais allô les religions, dire que pour moi Asimov a suffi !! Une petite dernière avant de préciser qu’il y a quand même quelques gautes de frappe dans ce pdf


[…]ils croient les choses bien ou mal ordonnées, suivant qu’ils ont de la facilité ou de la peine à les imaginer, quand le sens les leur représente ; et comme s’arrêter volontiers à ce qui fatigue le moins le cerveau, on se persuade d’être bien fondé à préférer l’ordre à la confusion ; comme si l’ordre était autre chose qu’un pur effet de l’imagination des hommes. Ainsi, dire que Dieu a tout fait avec ordre, c’est prétendre que c’est en faveur de l’imagination humaine qu’il a créé le monde, de la manière la plus facile à être conçue par elle[…]

 


Excellent vous ne trouvez pas, pour moi toujours ça fait plaisir de savoir qu’internet recèle ce genre de lignes. Y’en a 77 pages quand même. Pour ce qui est de l’avenir du point de vue strictement terrestre cet article là fait un peu mal.


Spécial remerciement à Claude Ovtcharenko, bénévole, journaliste à la retraite près de Bordeaux, à 40 km de Périgueux (aux dernières nouvelles).

A l’attention des croyants

 

 


Un petit mois après le Sénat, sur une amnistie concernant les banques, elles ont déjà assez de problèmes voyez-vous …


Un grand merci à Pierre Jovanovic et ses petits lutins, d’où je suis son travail m’apparaît titanesque, d’autant qu’il nous remet régulièrement son longévité comme élément de perspective. M’enfin on est juste admiratif vu qu’on a pas d’entreprise ni de compte en banque, la mer et un jardin 😉

Pourquoi je fous un smiley moi ? Réflexe chadok, tiens voilà pour le jardin et pour la messe

 

[Tag Keyword licenciement, dominos, Allemagne championne, Hollande, Sapin, Valls, Raus, liberté, peine de mort, Aristide, lisez aussi Corto, LHDDT]

 

 

Ben oui cher vecteur, merde, quand même ! Avouez en passant que ce Rom en Caddie qui est allé faire suer les vendeurs

si tu cliques c’est plus clair et puis traduit…

de coke et de shit, et qui donc on dira ce qu’on veut, tend à nuire au PIB que les huiles de Bruxelles doivent booster car leur budget est un pourçeautage directement en lien, bref avouez que ce Rom en caddie c’est autre chose que le LeonardaGate, Avé bonne lecture, je vous fais une Maj quand j’ai fini de me linker à tout çà, en plus de ce que j’ai en brouillon et qui décoiffera encore un peu plus l’épouvante de vivre « informé ».

« Vers des émeutes géantes et la fin de la démocratie ! » – Média Alternatif – Stratégie du chaos contrôlé.

Motivation, quoique je ne regarderai pas la vidéo, le reste est très bien senti :

La situation est grave et ce qui ne pourrait être qu’un fait divers aussi sordide soit-il est en réalité la matérialisation d’une tendance lourde. Nous avons dans ce pays un pacte. Nous, citoyens, déléguons à notre État notre sécurité et notre justice. En échange, nous payons des impôts. Le problème c’est qu’il n’y a plus de sécurité pour tous mais de l’insécurité pour chacun.

Et si vous ne croyez pas que la guerre se fait bientôt sous vos fenêtres ne cliquez pas sur le RSS Monsieur Marcel, vous seriez déçu…

Quand je pense que même l’ancien président pense comme moi, ça fait peur…

 

[Tag keyword basta démocratie peine de mort frontières armée police rationnement exode rural]

 

L’accélération comme moteur de l’aliénation – Mouvements.

Je lisais bien tranquillement cet article sur l’aliénation par l’accélération, me faisant très justement remarquer qu’en matière d’information le paradoxe de Jevons joue encore, et à plein, également dans cette affaire.

Batailler pour dégager des économies ne parvient qu’à faire augmenter les dépenses d’énergie, selon une formule rarement scandée par nos élites : dépenser moins pour s’équiper plus…

Si c’est pas triste pour nos écolos, mais c’est comme çà, c’est malheureusement une loi aussi dure que celle de la gravité, laquelle s’applique avec d’autant plus de force qu’on l’aura niée longtemps.

Sans bouger de ma chaise longue donc, perfusé d’une nourriture arrivée par avion, électrisé par du pétrole venu par cargo, délaissant les activités productives par chance et pure objection de croissance, au milieu du pacifique j’économise énormément de déplacements puisque par suite de simples clics des tombereaux d’informations, que dis-je de connaissances, parviennent à moi et nourrissent une pensée par bien des aspects futiles (l’aliénation).

Si d’aventure ce texte devait terminer en raisonnement, permettez que je ne me perde pas trop quant à la désinformation et l’échelle de pertinences des sujets poursuivis…

Qu’en aurait-il fait ce cerveau bien fait du siècle dernier ?  Une folie tout comme moi, heureusement le blogging permet d’évacuer par le partage, de diluer dans le temps, comme la société de consommation qui termine toutes ses routes à la mer. Quelqu’un passera dans un jour, dans un mois, à moins que…

La chose certaine c’est que, paradoxalement, si j’économise du temps à ne pas devoir courrir les bibliothèques de par le monde, il m’en est demandé par suite énormément pour digérer tout çà. C’est la découverte de Jevons appliquée alors à la consommation de charbon qui se trouve transposable à nos activités humaines en libre marché. Une misère n’est-il pas ?

Comme cette affaire de numérique qui devait nous faire économiser du papier. Ou de l’Euro qui devait nous enrichir dans la paix des ménages…

Pour finir tout ce que vous pourrez économiser en bénéfice soit disant pour la planète, quelqu’un d’autre le consommera ailleurs et trois fois encore en vos lieux et place, si bien que tout augmente. Pourquoi donc se retenir, alors j’avais bien compris pourquoi les States se moquaient du protocole de Kyoto, les intuitions parfois…

L’écologie c’est pour les pauvres qui ne veulent pas avouer qu’ils envient les riches. L’affaire se résoudra d’elle-même quand enfin nous serons moins nombreux…

Voilà revenus nos Etats-Unis, phrare du monde libre qui commencent à décider que c’est maintenant que la planète Terre se meurt et c’est en quelque sorte de leur faute, faute de savoir imposer leurs vues et revues, pardonnez-leur les décisions unilatérales et brutales. Il faut ce qu’il faut. Tenez-vous le pour dit braves gens, TAFTA passera et ce n’est qu’un début.

Prenez donc un cours de diplomatie à chacune de ses saillies… John Kerry, çà par exemple, quel homme!

Au moment où le peuple qui l’a porté là où il est, plus ou moins directement, meurt de faim s’il n’a ses tickets, que le sous-sol de son pays est pourri de déchets radioactifs, que l’espoir d’une production de gaz de schiste chez eux fait pschitt, qu’il y a soit la sécheresse et les incendies, soit des trombes d’eau et des tornades, etc etc, de cata en cata, il a décidé de sauver les océans. La photo du site qui me fait taper tous ces caractères vaut vraiment son pesant de cacahouettes.

Ses prises de paroles que je lis sont autant d’insultes à l’intelligence, du moins l’idée que je m’en fais, peut-être est-ce voulu histoire d’énerver tous ceux qui n’ont pas encore un QI de footballeur classe mondiale :

«Comme êtres humains, il n’y a rien que nous ayons autant en partage que les océans, qui recouvrent près des trois quarts de notre planète», a plaidé John Kerry, un défenseur de longue date de la cause environnementale.

 A moi vil réactionnaire il me semble que l’air, m’enfin ça lui viendrait pas à l’idée qu’il y a des gens chez lui qui n’ont jamais vu la mer… Et à moi que respirer ça va sans dire, merde, quand même!

Mais bon, soit, disons qu’au moins avec la télé tout le monde est à peu près au courant que l’eau monte !!

C'est Flipper qui va être content

C’est Flipper qui va être content

Croyez-vous que ce cravaté de tout premier plan a décidé d’incriminer les déjections plastiques de l’hommes et ses industries de tous poils ? Pas du tout bonnes gens, de ce que je viens de lire il laisse ça au gamin de 19 ans avec son Ocean Cleaner !!!

C’est en english (pour faire pro) mais les photos en eau propre sont magnifiques… Voyez ce qu’en pense Charles Moore :

“Boyan Slat ne prend pas en compte le fait que ces micros morceaux de plastiques sont dispersés dans la colonne d’eau. Eux ils veulent nettoyer la surface de l’eau. Ils ont inventé des filtres performants. Mais si vous étudiez leur projet, ils ont inventé leur système comme s’il s’agissait d’aspirer des déchets dans un lac. De mon point de vue, les conditions moyennes dans l’océan, ce sont des creux de 10 mètres et des vents de 30 nœuds. Donc je ne pense pas que la dépollution de l’océan soit possible, il est tout simplement trop vaste. Je crois qu’il faut plutôt fermer le robinet, arrêter de produire du plastique.”

 

Pendant ce temps il est apparemment avéré que le plastique est digéré sans que nous sachions vraiment s’il est dégradé en matière neutre (…) ou en toxine réintroduite dans la chaîne alimentaire.

M’enfin il est à peu près certain que puisque nous vivons par le plastique…

Et sur le sujet, qui n’est pas curieux de connaître le nouveau matériau, qui sait si nos descendants n’en feront pas des bonhommes… Visez un peu l’agglomérat roche plastique dont la dépêche.pf se fait le relais ? Le plus flippant c’est qu’il semblerait que la chose ait des conséquences du côté de Hawaii, et là ‘ttention les enfants John Kerry va pas être content.

John Kerry n’est pas biologiste, encore moins chef d’Etat, c’est juste un porte-voix qui vient et qui prévient, juste que va falloir vraiment se ranger tous derrière lui… le fameux Nouvel Ordre Mondial, because c’est définitivement le bordel planétaire là.

 «Nous ne répondrons pas à ces défis tant que la communauté des nations ne sera pas rassemblée autour d’une stratégie unique, complète et mondiale pour les océans», a encore insisté le chef de la diplomatie américaine.

 

Je vous conseille de lire cet article, et plus généralement de rester attentif aux productions de ce site d’alerte parce voilà on croyait avoir déjà beaucoup enduré de cet impérialisme américain mais non seulement ce n’est pas fini, mais en plus on dirait que ce John Kerry considère comme acquis que ça ne fait juste que commencer. Et que Mordiou on peut faire quelque chose!

 

[Tags Keyword John Kerry Solution Unique et Mondiale huitième continent apprendre à compter]

L’affaire de dirigeance mondiale, un peu comme on nous aura vendu l’Euro risque bien de ne tenir aucune de ses promesses. Et si vous critiquez le gouvernement vous préoccupez autant qu’un Djihadiste…

Va falloir couper internet, et vite !! Et je dis çà car d’un naturel provocateur, limite périplaquiste, parce que j’ai bien remarqué par ailleurs qu’il suffit de ne trop savoir lire, voire n’avoir pas le temps pour toutes ces embrouilles informatives ; vu qu’y a déjà plus de saisons…CVT_lhomme-joie_544.pjpeg

S’en soucier ne les fera pas reculer c’est le progrès de toutes les manières… Y’aura on peut l’espérer pour peupler les journaux télévisés des gens pour s’en étonner. M’enfin il est clair que tout ce beau monde en costard t’en fera des allocutions sur le legs de l’expérience, du hasard qui fait pas toujours bien les choses et qu’on ne l’y prendra plus à pêcher par excès de confiance en l’espèce citoyenne. C’est bien beau le triangle et le gilet jaune fluo mais pourquoi ne pas mettre des caméras partout dans les bagnoles au lieu de les fixer sur les trottoirs et généraliser le port de la casquette ? Robotisons vraiment les contredanses merde, quand même, on va bien dans l’espace !!!!

Ainsi en sus de donner encore plus de boulots aux cerveaux, nous libèrerions les forces de police de ces tâches ingrates et fastidieuses de sécurité intérieure, imaginez qu’on commence à traquer les piétons qui marchent pas comme il faut, c’est pas comme çà qu’on va améliorer l’égalité de traitement face à la Justice …

Chacun sait que le pire des dangers vient toujours de l’extérieur, de l’Afrique du nord via l’Italie, l’Espagne, de l’Est de l’Ukraine, d’Outre-Atlantique… Et j’en oublie volontairement : Ils en veulent tous à notre modèle social, à nos subsides de hautes luttes…

poulet-virtuelVoyez juste un exemple actuel et bien triste sur cette affaire de vidage de prisons et de bracelets électroniques. Faut-il être un génie pour s’en débarrasser et aller s’en payer une nouvelle tranche bien épaisse ? En prime ce faisant vous militez pour l’enfermement et sabotez le système, la reconnaissance est un poids alors que la vengeance est un plaisir ai-je lu… De l’avis discret de nos repris de justice l’enfer carcéral est bien plus confortable que cette autre prison, à ciel ouvert celle-là, et qui vous le fait payer bien cher cet hologramme de liberté. Ne soyez pas un mouton et lisez le plaidoyer pour la peine de mort chez cet excellent bloggeur. Il vous montrera comment tout concourt à se foutre de votre gueule, et ne me dites pas que c’est trop long, il faut ce qu’il faut !

Faut bien vous dire bon citoyen que faire société bienheureuse c’est être entre semblables. Dans le sens de « soumis aux mêmes influences », eh oui ! De là vous irez comprendre pourquoi caissière de supermarché est un boulot particulièrement horrible, même s’il faut bien gagner (bien) sa vie. Enfin si vous avez le temps, vous découvrirez que mettre vos enfants à l’école dans les pattes de LGBT c’est pas gagné pour les petits enfants et un vieillesse heureuse…

Les exemples de robotisation salvatrice pour la psyché humaine ne manquent pas.

Bien sûr la supopulation désoeuvrée (à ce sujet vous pouvez prendre connaissance du chemin encore à parcourir dans une société de chômage endémique) ensuite cause du souci à nos gouvernants mais là, y’a des solutions, deux trois hivers rigoureux, une eau polluée et quelques radiations malheureuses…

L’imposture c’est l’homme, avez-vous pris votre dose de chroniques de Rorschach ? de Corto ?

Bonne semaine à vous, n’en faites pas trop, après tout c’est la coupe du monde… ! La petite vidéo chez Corto de tous ces nantis qui font peuple, regardez mieux au premier plan le conno qui regarde à droite si président a levé son gros cul comme tous les autres… Du grand grand soir de politique à la con.

Au plaisir de vous lire